Plaine-Verte : violences entre partisans du FSM et du bloc PTr-MMM

Avec le soutien de
Plaine-Verte a été transformée en champ de bataille apocalyptique ce mercredi 10 décembre.

Plaine-Verte a été transformée en champ de bataille apocalyptique, ce mercredi 10 décembre.

Coups de matraque, de bâton, des pierres et des projectiles lancés… Plaine-Verte s’est transformée en champ de bataille apocalyptique à la fin de cette journée de vote, ce mercredi 10 décembre. Tout aurait commencé lorsque des activistes rouges et mauves se sont mis à tambouriner et à invectiver ceux du FSM, aux abords de l’école Idrice Goomany.

Les choses ont rapidement dégénéré et une bagarre générale n’a pas tardé à éclater. Les agents des deux bords se sont affrontés avec une rare violence, utilsant pour se  battre les pieds, les mains, des bâtons et divers objets contondants… Des voitures ont même été prises pour cibles par des jets de pierre.

Plusieurs blessés graves, dont des policiers, ont dû être évacués d’urgence vers les hôpitaux. Parmi eux, le Dr Raouf Damree, candidat FSM, qui a reçu un coup de pierre au dos. Il se trouvait devant un portail. Certains activistes, malgré le visage en sang, incitaient leurs compagnons à continuer à se battre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires