Couacs: un sergent insulté, un agent renvoyé, menaces des gardes-du-corps de Soornack…

Avec le soutien de
Les gardes du corps de Nandanee Soornack ont fait tout leur possible pour empêcher la presse de photographier leur patronne. En vain.

Les gardes-du-corps de Nandanee Soornack ont fait tout leur possible pour empêcher la presse de photographier leur patronne. En vain. 

Il aurait apparemment encouragé les électeurs à voter pour l’alliance Lepep dans l’enceinte même d’un centre de vote… Ce Directing Clerk de la commission électorale, qui officiait à l’école du gouvernement des Résidences Vallijee, dans la circonscription n°1, a été renvoyé chez lui, ce mercredi 10 décembre.

C’est le député sortant Veda Baloomoody qui en aurait informé le Presiding Officer après avoir appris les agissements de cet homme. Celui-ci s’est vu confisquer son badge avant d’être remercié.

Un agent de police agressé au n° 9

Un autre incident impliquant un ministre travailliste sortant a été rapporté à l’école Bon Accueil SSS, dans la circonscription n°9. Un sergent de police aurait été insulté par Anil Bachoo alors qu’il sortait du centre de vote. Un bouncer connu, qui accompagnait le ministre, aurait également proféré des menaces à son égard et l’aurait même giflé. Le sergent a porté plainte.

Nandanee Soornack évite les photographes

Deux photographes de presse ont reçu des intimidations de la part de trois gardes-du-corps dans la circonscription n°15. Ces derniers n’auraient pas apprécié le fait qu’ils ont tenté de prendre des clichés d’une célèbre agent travailliste du PTr, Nandanee Soornack. Ils ont d’ailleurs demandé à une photographe travaillant pour un quotidien d’effacer les clichés qu’elle avait pris.

Plaintes pour non-respect de la zone de neutralité

Plusieurs incidents concernant la limite de neutralité de 200 mètres autour des centres de vote ont aussi eu lieu. A l’école Idrice Goomany, au n°3, Anwar Husnoo, candidat de l’alliance Lepep, a reproché à un candidat de l’alliance PTr-MMM d’arborer un parapluie rouge dans l’enceinte de l’école. La police est intervenue pour calmer les choses. 

Au n°15, Toolsiraj Benydin s’est aussi plaint d’un non-respect de la délimitation de 200 mètres. Selon lui, des véhicules débarquent des électeurs dans l’enceinte du centre de vote Raman Osman. Et à l’école Sookun Gaya, dans la circonscription n°18, Kavi Ramano s’est plaint au Returning Officer de la distribution de tracts par son adversaire Koomaren Chetty. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires