La longue nuit de SAJ et de Ramgoolam

Avec le soutien de
L’heure était à l’ultime forcing hier à la veille des élections dans divers endroits de l’île. Activistes mais aussi les leaders des différents blocs politiques étaient sur le terrain.

L’heure était à l’ultime forcing, hier, veille des élections, dans divers endroits de l’île. Activistes mais aussi les leaders des différents blocs politiques étaient sur le terrain.

Ils étaient sur le terrain jusqu’à tard dans la nuit, hier. Le Premier ministre sortant, Navin Ramgoolam, et son challenger sir Anerood Jugnauth ont arpenté le no. 5 et le no. 7 respectivement hier. Plus au centre, au n° 18 précisément, Xavier-Luc Duval a sillonné également la région…

Flanqué de sa garde rapprochée, Navin Ramgoolam a «visité» les baz du n° 5. Au bureau de campagne de l’alliance rouge-mauve, situé à côté du Shri Ramkelawon Seva Seda, les berlines allemandes faisaient un incessant va-et-vient. Exténués par une journée de dur labeur, des agents se font un devoir de s’assurer, entre autres, que des spécimens de bulletins de vote soient acheminés vers les différentes «baz».

Navin Ramgoolam  est resté jusqu'a fort tard dans la nuit sur le terrain; c’est un fait surprenant pour un voisin de la cellule de campagne. Surtout après ses porte-à-porte dans des quartiers spécifiques de Triolet. Atma Bumma, colistier du Premier ministre sortant, arpentait au même moment la région allant de Pointe-aux-Biches à Trou-aux-Biches.

Sir Anerood Jugnauth se trouvait, lui, au no. 5. Il a visité les 17 centres de vote de la circonscription. «Monn fer enn tournée pou visit mo bann baz pou encourage mo ban activistes dans baz», a confié SAJ. Il était notamment accompagné de Lady Sarojini  et de ses deux colistiers Vishnu Lutchmeenaraidoo et Ravi Rutnah.

Le candidat de l'alliance Lepep au poste de Premier ministre a commencé à arpenter sa circonscription à partir de 15 heures,  faisant un crochet de Plaine- des-Papayes à Cottage en passant par Roches-Noires. Ce, aux côtés des sympathisants avec drapeaux, haut-parleur à bord d'une trentaine de véhicules.  

Plus au centre, au n° 18, Xavier-Luc Duval veillait au grain. Surtout après les heurts entre ses agents et  ceux de l’adversaire. Au n° 15, Showkutally Soodhun se plaint que ceux-ci soient  en train d’arracher les banderoles de l’alliance Lepep. Nando Bodha, au n° 16, se félicite, quant à lui, du calme  qui règne dans sa circonscription. Et de l’entente palpable entre les agents des deux camps.

Au n° 13, à L’Escalier, à 23 heures passées, Ashok Subron, un des animateurs  de Rezistans ek Alternativ, se préparait encore pour le grand jour. Ses affichettes sont là, prêtes pour être affichées et pour conseiller les jeunes qu’il ne faut pas voter bloc…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires