Bunwaree: «L’alliance PTr-MMM est le plus grand scandale du siècle»

Avec le soutien de
Vasant Bunwaree a vivement critiqué l'alliance PTr-MMM lors d'un point de presse, le mardi 9 décembre.

Vasant Bunwaree a vivement critiqué l'alliance PTr-MMM lors d'un point de presse, le mardi 9 décembre.

«Le PTr et le MMM ont le droit de marcher ensemble s’ils ont un programme et une vision en commun, mais pas en occultant la démocratie.» Vasant Bunwaree, leader du Mouvement travayis militant (MTM), a été très critique envers l’alliance de l’Unité et de la Modernité lors d’un point de presse à Port-Louis, ce mardi 9 décembre. Selon l’ancien ministre de l’Education, «ce qu’ont fait le PTr et le MMM durant ces cinq derniers mois est un scandale en soi. C’est le plus grand scandale du siècle».

Poursuivant sur sa lancée, Vasant Bunwaree a soutenu que le gouvernement sortant «n’a pas de bilan» et que «2014 a été une année triste au niveau de la politique et de la gestion du pays. Les responsables sont les leaders de l’alliance PTr-MMM». 

Vasant Bunwaree s’en est également pris à son ancien leader, indiquant qu’«on ne reconnaît pas Navin Ramgoolam. Les gens l’aimaient pour ses atouts mais il a tout perdu en raison de l’alliance qu’il a réalisée avec Paul Bérenger». L’ancien ministre rouge devait commenter la déclaration de Navin Ramgoolam à l’effet qu’il n’aurait pas de travail s’il n’obtenait pas des votes. «Kan ou pena travay ou al inscrir ou biro travay», a-t-il ironisé. 

Se félicitant, par ailleurs, de la campagne «civilisée» menée par son parti, Vasant Bunwaree devait, toutefois, déplorer le langage utilisé par l’alliance PTr-MMM. Et d’indiquer que son parti a servi de «pivot» et a prévenu la tension entre les deux blocs au no 2.

Autre sujet abordé lors de ce point de presse: le rapport du Fact-Finding Committee sur l’affaire MITD, rendu public par une radio privée hier. «J’ai de tout temps été pour la publication de ce rapport. Je voulais le soumettre à l’Assemblée nationale. Je comptais biffer certains mots ayant trait à la description anatomique de l’enfant. Mais les experts ont convaincu le Premier ministre de ne pas rendre le rapport public», a soutenu Vasant Bunwaree.  

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires