Meeting PTr-MMM: qui était l’invité surprise ?

Avec le soutien de
Les partisans rouges et mauves qui s’attendaient à voir un «invité surprise» sur l’estrade lors du meeting de l’alliance PTr-MMM dimanche 7 décembre sont restés sur leur faim.

Les partisans rouges et mauves qui s’attendaient à voir un «invité surprise» sur l’estrade, lors du meeting de l’alliance PTr-MMM dimanche, 7 décembre, sont restés sur leur faim.

Les partisans s’attendaient à voir un «invité surprise» lors du meeting de l’alliance PTr-MMM, dimanche, 7 décembre, à la Place du Quai. Une attente qui a été créée par Paul Bérenger, qui l’avait annoncé lors d’un congrès quatre jours plus tôt. Au final, l’attente s’est avérée vaine : aucune surprise n’est apparue sur la scène portlouisienne.

Les membres du MMM ont tenté de rattraper le coup en expliquant que c'est Danisha Sornum, qui a présidé le meeting,  qui était la surprise tant annoncée. Cependant, dans les hautes sphères politiques, plusieurs autres noms ont été cités, même s’il n’y a aucune certitude.

Pour certains activistes de l’alliance PTr-MMM, c’est le ségatier Alain Ramanisum, dont les services avaient été retenus pour l’occasion, qui a provoqué l’effet de surprise lors du meeting. Mais le chanteur n’a pas du tout le profil de la personne qui était attendue. Des sources proches de l’état-major rouge-mauve confirment que plusieurs personnalités avaient été sollicitées pour venir sur l’estrade.

Celui dont le nom avait été mentionné avec le plus d’insistance est le Dr Krishan Malhotra, gendre de sir Anerood Jugnauth, dont la clinique MedPoint devait être acquise par l’État au coût de Rs 144 millions. Les rumeurs qui circulent à son sujet font état de révélations qu’il devait faire au sujet de l’achat de cette clinique. Le prix de celle-ci avait doublé, passant de 75 millions à Rs 125 millions, plus les Rs 19 millions additionnelles consenties pour l’acquisition des équipements médicaux, après l’évaluation qui avait été faite par le Chief Government Valuer.

Rumeurs infondées

Selon des sources proches des travaillistes, ces informations «auraient causé du tort» aux principaux adversaires de l’alliance PTr-MMM. Mais le principal concerné aurait refusé de s’afficher sur la scène politique.

On cite aussi le nom de Jocelyn Grégoire, le fondateur de la Fédération créole mauricien. Des personnes de son entourage affirment qu’il a été contacté par l’état-major rouge-mauve pour être présent à la Place du Quai, dimanche. Contacté, Jocelyn Grégoire dit être «le premier étonné» et affirme que ces rumeurs sont «complètement infondées».

D’autres noms ont été cités, comme celui de l’ancien président de la République Cassam Uteem. Sollicité, il nie avoir été approché cette année: «Je me tiens loin de tout cela puisque mon fils est lui-même candidat. Et puis, j’ai été l’invité surprise en 2010, je ne peux pas être la surprise cette fois aussi. Ce ne serait plus une surprise», a-t-il déclaré en riant.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires