Le maintien de la chaîne du froid: une nécessité

Avec le soutien de
Il est important de minimiser le trajet entre le rayon «surgelé» du magasin et le congélateur à la maison afin de ne pas briser la chaîne du froid.

Il est important de minimiser le trajet entre le rayon «surgelé» du magasin et le congélateur à la maison afin de ne pas briser la chaîne du froid.

Qu’est-ce que la chaîne du froid ? Pourquoi et comment faut-il la préserver ? Ce sont des questions que tout consommateur devrait se poser pour préserver sa santé…

La chaîne du froid concerne tous les aliments frais et congelés, c’est-à dire l’ensemble de votre menu : les entrées, les plats principaux, les fromages et les desserts. Il s’agit d’un processus qui démarre dès la production et qui ne s’achève qu’au moment de passer à table. Elle va ainsi de la production au stockage en passant par le transport, la distribution et le stockage domestique.

La chaîne du froid est le meilleur moyen d’éviter la croissance microbienne dans les aliments. Le froid a la capacité de limiter, voire de stopper la prolifération des micro-organismes dangereux pour la santé. Mais si un seul maillon de la chaîne du froid est brisé, cela peut anéantir tout l’effort mis en place pour préserver le produit de tout réchauffement. Ainsi un aliment initialement sain peut devenir un produit à risque avec une dégradation marquée de son aspect et de son goût.

La rupture de la chaîne du froid a généralement lieu lorsque la température indiquée sur l’étiquette est dépassée. Le problème se pose si la température dépasse 2 ou 4 °C pour les produits très périssables (poissons et crustacés) et va au-delà de 8 °C pour les produits périssables. Il est important de noter que les germes dangereux liés aux produits alimentaires commencent à se multiplier au-dessus d’une température de 2 °C.

Ainsi, les variations de température voient le développement de bactéries telles que la salmonelle ou encore le staphylocoque. La consommation de ces bactéries entraîne des maux de ventre, diarrhée et fièvre. Dans les cas les plus graves, les intoxications alimentaires peuvent entraîner la mort.

Si au niveau industriel, la chaîne du froid est strictement observée, une fois le produit acheté, le consommateur devient le seul garant de la fraîcheur des aliments qu’il va consommer.

Plusieurs précautions sont ainsi à prendre en considération. Il est conseillé aux consommateurs de faire une liste des courses afin de connaître le nombre de produits à acheter et de se munir de sacs isothermes en conséquence. Cette précaution minimale, surtout en été, permet de conserver les aliments au frais pendant le transport.

S’il faut toujours vérifier la date de péremption  des aliments avant l’achat, il convient également de savoir que la date indiquée sur les étiquettes des produits congelés n’est pas valable si la température de conservation n’a pas étérespectée. Il est donc primordial de maîtriser la gestion de votre réfrigérateur surtout quand on sait que les denrées ne se conservent pas à la même température.

Interdiction de recongeler

Ainsi les aliments surgelés doivent être conservés à une température d’au moins – 12 °C tandis que les glaces et les crèmes à une température d’au moins – 18 °C. Les produits laitiers, le beurre  et les desserts lactés se conservent jusqu’à + 8 °C tandis que les charcuteries, les viandes, les fromages découpés et les produits à base de lait cru jusqu’à + 4 °C et le poisson et les crustacés entre 0 et 2 °C.

Il est bien sûr interdit de décongeler puis de recongeler un aliment. Si vous n’avez besoin que d’un tout petit morceau de poulet, évitez d’acheter un poulet entier qui vous obligera à le décongeler et préférez des sachets contenant des morceaux déjà détaillés.

Si vous souhaitez éviter la prolifération de bactéries dans votre réfrigérateur, nettoyez-le régulièrement. Si vous avez des restes, emballez les proprement et séparément. Ne les conservez jamais plus de 24 heures. Séparez également vos aliments crus  de vos aliments cuits avec du papier aluminium ou du film alimentaire. Pour être plus pragmatique, placez les produits dont la date limite de consommation est proche bien en vue afin de les consommer plus rapidement. Enfin, évitez de laisser les aliments réfrigérés traîner au dehors du réfrigérateur et ne les sortez qu’au moment de vous en servir. Ces précautions, si elles peuvent paraître contraignantes, vous permettront de rester en bonne santé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires