Une série d’incidents marque la fin de la campagne électorale

Avec le soutien de
A Plaine-Magnien, des agents de l’alliance Lepep allèguent que des partisans du camp-adverse ont saccagé leurs véhicules.

A Plaine-Magnien, des agents de l’alliance Lepep allèguent que des partisans du camp adverse ont saccagé leurs véhicules. 

Drapeaux brûlés, feux d’artifice, chansons entraînantes, discours enflammés… A deux jours des législatives, l’ambiance était électrique dans plusieurs régions de l’île hier, lundi 8 décembre. A La Louise, Quatre-Bornes des partisans rouges et mauves, qui étaient environ 1 000, ont eu droit à un congrès émaillé d’incidents. Tandis qu’à Plaine-Magnien des agents de l’alliance Lepep accusent le camp adverse d’avoir endommagé leurs véhicules.

C’est lorsque les artistes, dont Nitish Joganah, étaient sur scène pour «met la faya» que des échauffourées ont éclaté sur la route jouxtant la place réservée aux taxis, à La Louise. Il était aux alentours de 18 heures lorsque des partisans de l’alliance Lepep, qui participaient à un défilé, ont débarqué sur les lieux à bord de voitures arborant des drapeaux tricolores. Les esprits se sont alors échauffés et, résultat des courses, certains en sont venus aux mains.

Révoltés, des partisans de l’alliance clé-coeur ont mis le feu aux drapeaux du camp adverse alors que la vitre d’une voiture a volé en éclats. La police a eu fort à faire pour décanter la situation et des garde-fous ont été installés afin de bloquer la route et prévenir d’autres incidents.

Les candidats de l’alliance PTr-MMM au no18, dont Kavi Ramano et Patrick Assirvaden, sont également intervenus pour calmer le jeu. Ils ont ensuite rejoint leur colistière Nita Deerpalsing sur l’estrade, où se trouvaient également deux des trois candidats de l’alliance clé-cœur au no14, soit Joe Lesjongard et Ezra Jhuboo.

Ravi Yerrigadoo: «On ne cédera pas !»

Intervenant hier lors d’un congrès de l’alliance Lepep à Plaine-des-Papayes, Ravi Yerrigadoo a, lui, fait appel aux sympathisants de fermer les «baz» plus tôt que d’habitude. Et d’aller se reposer plus tôt car une longue journée de préparatifs les attend tous aujourd’hui. «Noun gagne renseignements ki ene l’équipe pe roul 40-50 loto pou fer desord. Noune fini inform la police. Nou pa sed a okenn provokasion.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires