Kee Chong avec l’alliance Lepep: «Je suis triste pour les militants qui ont été trahis»

Avec le soutien de
Kee Chong Li Kwong Wing sur l’estrade de l’alliance Lepep, à Vacoas. Paul Bérenger a trahi la lutte des militants, selon lui.

Kee Chong Li Kwong Wing sur l’estrade de l’alliance Lepep, à Vacoas. Paul Bérenger a trahi la lutte des militants, selon lui.

«Mo finn gagn gro gro bout, gro gro post, me mo finn dir zot gard zot bout !» Pour Kee Chong Li Kwong Wing, les «vrais militants» se trouvent dans la foule, venue soutenir l’alliance Lepep, à Vacoas, ce dimanche 7 décembre. L’économiste en chef du MMM était la surprise annoncée par les dirigeants de cette coalition à l’occasion du dernier grand meeting de leur campagne électorale.
 
 
Accueilli par la chanson «Solda lalit militan», il a expliqué aux sympathisants présents sa déception par rapport aux récentes déclarations ambiguës de Navin Ramgoolam, notamment celle de la pêche au requin et celle à propos de son colistier mauve au n°5. «Après une longue période de silence, j’ouvre mon cœur», a-t-il déclaré.
 
 
«Pendant toutes ces années, j’ai été loyal envers mon parti. Je faisais confiance à mon leader, mais il y a une limite à tout», a ajouté l’économiste, qui a dû demander à la foule de faire silence à plusieurs reprises pour lui permettre de prononcer son discours. D’après lui, Paul Bérenger s’est «servi du parti», et a «kouyone bann militan». Il a également déploré le sacrifice de nombreux militants pour promovoir la cause du leader du MMM.      
 
 
Kee Chong Li Kwong Wing a affirmé que la population a le choix entre deux options : le tandem Ramgoolam-Bérenger, ou SAJ et son équipe. «Nous devons sauver notre pays», s’est-il exclamé. «Kass pena, dilo pena, ena sertin klik tou zot ena dan Moris ek deor», a-t-il ajouté. 
 
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires