Cehl Meeah, victime d’usurpation d’identité ?

Avec le soutien de
Le leader du FSM, Cehl Meeah a tenu un meeting hier, vendredi 5 décembre à Plaine-Verte pour dire qu’il maintenait sa candidature au no 3.

Le leader du FSM, Cehl Meeah a tenu un meeting hier, vendredi 5 décembre, à Plaine-Verte, pour confirmer qu’il maintient sa candidature au no 3.

«Pa coner kisana zot inn interviewer. Me mo napa pu kiler, monn pran enn lengazman pu defann dimoun miser», a martelé Cehl Meeah. Lors d’un meeting à Plaine-Verte, hier, vendredi 5 décembre, le leader du Front Solidarité Mauricien (FSM) a affirmé qu’il maintient sa candidature au no 3 (Port-Louis Maritime-Port-Louis Est). «Mo pu poursuivre bann ki pe dir soidisan mo pe fer tel deklarasyon ou bien tel deklarasyon», a-t-il dit en parlant des déclarations faites par un «usurpateur» qui aurait affirmé que,  lui, Cehl Meeah se retirait comme candidat aux  législatives. 
 
 
Déclarations de Cehl Meeah lors d’un meeting du FSM tenu, hier, où il dit maintenir sa candidature dans la circonscription no 3. 
 
Critiquant, d’une part, les candidats de l’alliance rouge-mauve de la circonscription n°3 qui, selon lui, «servent un parti qui est pour l’homosexualité et l’avortement», le leader du FSM a, d’autre part, accusé le MSM d’être «à l’origine de l’arrivée de la drogue à Plaine-Verte et  à Roche-Bois».
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires