SAJ: «Gurib-Fakim est plus compétente que Ramgoolam»

Avec le soutien de
SAJ se demande comment Navin Ramgoolam, qui est un docteur et un avocat, pourrait se retrouver au chômage s’il n’est pas élu le 10 décembre.

SAJ se demande comment Navin Ramgoolam, qui est un docteur et un avocat, pourrait se retrouver au chômage s’il n’est pas élu le 10 décembre. 

«J’invite le PM à un face-à-face avec Ameenah Gurib-Fakim, s’il en a le courage. Si cela devait arriver, Ramgoolam perdra la face, akoz madam la pli konpetan ki li.» Les propos de Navin Ramgoolam sur Ameenah Gurib-Fakim donnent toujours de l’urticaire aux membres de l’alliance Lepep. A l’exemple d’Anerood Jugnauth, qui s’est épanché sur la question lors d’une réunion à Triolet ce vendredi 5 décembre.

SAJ est également revenu sur le discours prononcé par le PM à Morcellement St-André hier, notamment sur ses excuses et sa demande de vote en sa faveur auprès des électeurs de cette localité. «Li dir si pa vot pou li li pou perdi so loner, me li pena loner mem sa boug la», a lancé de leader de l’alliance Lepep. Celui-ci ne s’est pas arrêté en si bon chemin, arguant qu’«il dit que si on ne vote pas pour lui il n’aura pas de travail. Mais n’est-il pas déjà un docteur et un avocat ?»

L’ancien président de la République s’en est aussi pris à Anil Bachoo, qui a affirmé que l’argent de Raj Dayal «sent le camphre». «Si larzan Dayal santi kanf, larzan Bachoo santi koltar», a rétorqué SAJ.

Ce dernier a une nouvelle fois promis un «tsunami» le 10 décembre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires