SAJ à Bambous: «Bérenger n’a jamais reçu autant d’insultes»

Avec le soutien de
D’après SAJ qui s’exprimait à Bambous, le jeudi 4 décembre, Paul Bérenger «doit subir toutes les humiliations car il vous a trahis». © KRISHNA PATHER

D’après SAJ qui s’exprimait à Bambous, le jeudi 4 décembre, Paul Bérenger «doit subir toutes les humiliations car il vous a trahis». © KRISHNA PATHER

Les dirigeants de l’alliance Lepep n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère, hier, jeudi 4 décembre, lors de leur meeting à Bambous. Leur cible de prédilection: les deux leaders du PTr-MMM, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger. Ivan Collendavelloo, Xavier-Luc Duval (XLD) et sir Anerood Jugnauth (SAJ) sont revenus sur les propos tenus par Navin Ramgoolam à Ilot en début de semaine. Selon SAJ, «Paul Bérenger n’a jamais eu autant d’insultes». «Mais il doit se soumettre et subir toutes les humiliations car il vous a trahis, il a trahi ce peuple-là, a-t-il martelé à la foule réunie malgré le mauvais temps. Paul Bérenger a trahi les militants. Aujourd’hui, il est tombé si bas qu’il ne veut pas regarder en arrière.»
 
C’est sur le rythme de Soldat Lalit Militant qu’Ivan Collendavelloo a pris la parole hier, alors même qu’il n’est plus au MMM. Le leader du Muvman Liberater a demandé aux militants de ne pas se laisser abattre. «Mo pou lev zot latet», a-t-il lancé au public. Pour lui, c’est un énième affront que subissent le MMM et Paul Bérenger. Il a expliqué que cette série d’événements le conforte dans les décisions qu’il a prises, notamment celle de dire non à une alliance avec les Rouges. «Muvman Liberater pou defann ou valer ek ou loner», a renchéri Ivan Collendavelloo.
 
 > Ivan Collendavelloo a été très critique envers les leaders de l’alliance PTr-MMM, le jeudi 4 décembre.
 
Quant au leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, il n’a pas manqué d’en rajouter une couche, critiquant, à son tour, les propos de Navin Ramgoolam à l’encontre de son allié Paul Bérenger. «Kan ou lapes enn rekin ki ou fer ek li apre? Ou tap tap li avan ou al kwi li. Samem Ramgoolam pou fer-la», a déclaré le leader des Bleus.

 

«NOU ENA IMPE LAMOUR PROP»

 
Pour Xavier-Luc Duval, il n’est pas trop tard pour rejoindre l’alliance Lepep. «Nous avons un vrai programme. Nous avons des mesures à appliquer dès le 12 décembre. Il faut que le développement économique passe dans votre maison.»
 
L’ex-ministre des Finances est aussi revenu sur sa séparation d’avec le PTr. «Pendant 15 ans, j’ai tenu son gouvernement. Aujourd’hui, quand il a eu besoin du MMM, le PMSD ne vaut plus rien à ses yeux. Nou ena inpe lamour prop nou.»
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires