Bérenger: «Tous ceux que nous mettons dehors, direction la Caverne!»

Avec le soutien de
Paul Bérenger à son arrivée au meeting de Sébastopol, ce mercredi 3 décembre.

Paul Bérenger à son arrivée au meeting de Sébastopol, ce mercredi 3 décembre. 

Le patron des Mauves s’est transformé en tireur d’élite, ce mercredi 3 décembre. Ses cibles? Des candidats de l’alliance Lepep qui faisaient partie auparavant du MMM ou du PTr. Il s’en est ainsi pris à un candidat qu’il accuse d’être «impliqué dans un trafic illégal de chevaux de course». Paul Bérenger, qui se trouvait à Sébastopol, a promis qu’une enquête sera ouverte sur ce cas, une fois que l’alliance de l’Unité et de la Modernité sera au pouvoir.

Toujours dans l’univers des courses hippiques, Navin Ramgoolam a, quant à lui, annoncé avoir reçu aujourd’hui le rapport intérimaire de la commission d’enquête sur le Mauritius Turf Club (MTC), mais qu’il n’a pas encore eu le temps de le lire. Il affirme cependant qu’il s’agit d’une «bombe». «J’ai choisi de confier l’enquête à trois Anglais, explique-t-il, afin qu’elle soit totalement impartiale.»

Le Premier ministre sortant devait préciser avoir reçu les inspecteurs anglais dans son bureau et leur a demandé de ne pas faire de quartier. «Na pa guete si pa mo konn li mo pa konn li, mo pa rant ladan mwa», a-t-il expliqué avoir dit aux enquêteurs, qu’il a qualifiés de «rottweilers». D’après Navin Ramgoolam, «ceux qui ont volé devront payer. C’est ça que nous voulons dans ce pays !»

Paul Bérenger en a, lui, profité pour tirer à boulets rouges contre un ancien membre du MMM qui a également changé de bord. Ce dernier est, selon son ancien leader, «persona non grata en Inde», et il y aurait eu des plaintes déposées contre lui à la police. «Tous les gens que nous mettons dehors, direction La Caverne !» s’est-il exclamé devant une foule hilare.

Sa prochaine cible a été une des personnalités du MSM, qu’il a accusée d’être devenue «plus rouge que rouge» lorsque son permis d’opérer en tant que bookmaker aurait été invalidé. Elle aurait écrit une lettre au Premier ministre, soutient Paul Bérenger, dans laquelle elle supplierait qu’on lui rende sa patente. «Li dir ‘mo leader my love’, ek pli zoli ankor, ‘Navin my god’», a lancé le chef des Mauves, déclenchant des rires hystériques parmi les membres du public.

«Ounn deza trouv caméléon rouz, mov ek oranz ou ? La Caverne ena sa», a-t-il fait valoir. Il s’est aussi moqué ouvertement de Xavier-Luc Duval pour son apparition dans une émission télévisée française en train de «danser le séga sur l’îlot Gabriel».

De son côté, à Beau-Bassin, où un autre meeting de l’alliance PTr-MMM a eu lieu, Rajesh Bhagwan a promis un «3-0 massacre» aux électeurs de la circonscription n°20. Il a également lancé un appel aux jeunes, leur demandant de s’engager en faveur de la coalition. «Nous avons besoin de sang neuf», a-t-il fait valoir. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires