SAJ: «Le pays est dirigé comme une propriété privée»

Avec le soutien de
Sir Anerood Jugnauth lors d’un congrès de l’alliance Lepep à Eau-Coulée, le mardi 2 décembre.

Sir Anerood Jugnauth lors d’un congrès de l’alliance Lepep à Eau-Coulée, le mardi 2 décembre. 

Il a dénoncé pêle-mêle une «absence de démocratie», «l’appauvrissement» de la population, les projets menés par le gouvernement et ceux que compte mettre en place le bloc adverse. Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a vivement critiqué le gouvernement sortant lors d’un congrès de l’alliance Lepep à Eau-Coulée, le mardi 2 décembre.

«Il n’y a plus de démocratie. Aujourd’hui Maurice est dirigée comme une propriété privée», a-t-il lancé. Avant d’ajouter qu’une «vague de changement se lève». Il devait déplorer le fait que la «priorité» du bloc adverse soit «le métro léger et la carte d’identité».

SAJ a également appelé la population à «voter bloc». Selon lui, «bizin servi raisonma pou vote. Fode pa laiss ou influence par zafer santima».

Autre orateur : Xavier-Luc Duval a longuement parlé des «priorités» de l’alliance Lepep. Le développement économique, a-t-il indiqué, «n’est pas suffisant si c’est juste quelques personnes qui en profitent. Bizin senti partou ki developma pe arive». Il est également revenu sur la pension de vieillesse à Rs 5 000, le salaire minimum et les problèmes de logement.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires