Rose-Belle: violente sortie de Sandhya Boygah contre le Premier ministre

Avec le soutien de
Sandhya Boygah, candidate de l’alliance Lepep, a vertement critiqué Navin Ramgoolam lors d’un meeting du parti à Rose-Belle hier, lundi 1er novembre.

Sandhya Boygah, candidate de l’alliance Lepep, a vertement critiqué Navin Ramgoolam lors d’un meeting du parti, à Rose-Belle, hier, lundi 1er novembre. 

Elle avait subi les critiques du PM lors d’un meeting de l’alliance rouge-mauve dans cette même circonscription. Verte de colère, Sandhya Boygah, candidate de l’alliance Lepep au no 11, a donné la réplique à Navin Ramgoolam, hier, lundi 1er décembre, lors d’un meeting à Rose-Belle. 
 
«Kan enn premie minis p perdi pouvoir, li kone li p perdi gouvernement, li pena argument, li vini, li vine déshabille enn madam devant zot ici», a-t-elle soutenu. Cette sortie en règle repose également sur les propos tenus par le chef du gouvernement à l’égard de l’ancienne vice-chancelière de l’université de Maurice, Ameenah Gurib Fakim.
 
«Mo fer zot kone, Navin Ramgoolam to fini ek Sandhya Boygah, to ale ek Ameenah Gurib Fakim, enn intellectuel parey. Mo fer toi rappel ki la fam mauricienne to pas vinn koz so sari, to pas vine koz so churidar», a renchéri la candidate de l’alliance Lepep lors de son discours.
 
>  Propos lapidaires de Sandhya Boygah à l’encontre de Navin Ramgoolam
hier lors d’un meeting, à Rose-Belle.
 
Pour rappel, les leaders de l’alliance Lepep avaient, eux, aussi condamné le Premier ministre pour ses propos contre Ameenah Gurib Fakim, proposée comme présidente de la République sous la bannière de l’alliance Lepep. «Nous condamnons fermement ces propos», s’était insurgé sir Anerood Jugnauth (SAJ). Il avait ajouté que «si Ramgoolam honnête, li bizin presant so exkiz
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires