Quatre cents tués à Benghazi en un mois et demi de combats

Avec le soutien de

Quatre cents personnes environ ont été tuées en un mois et demi de violents combats entre les forces pro-gouvernementales libyennes et les groupes islamistes dans la deuxième ville de Libye, Benghazi, ont déclaré samedi des médecins.

Appuyée par les forces de l'ancien général Khalifa Haftar, l'armée gouvernementale récemment mise sur pied a lancé à la mi-octobre une offensive contre les groupes islamistes dans Benghazi, les chassant de la zone de l'aéroport et de plusieurs camps que l'armée avait perdus au cours de l'été dernier.

Ces trois dernières semaines, les combats se sont centrés sur le port de commerce de Benghazi, où sont retranchés les islamistes. Le port a dû fermer, ce qui perturbe l'approvisionnement de la ville en denrées alimentaires.

"Le bilan des morts s'élève à 400", a-t-on déclaré de source médicale dans un hôpital de la ville.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires