Vingt ans de P&P Link: Pria Thacoor, concentré d’énergie créative

Avec le soutien de
Pria Thacoor est la cofondatrice et Managing Director de P&P Link.

Pria Thacoor est la cofondatrice et Managing Director de P&P Link.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Pria Thacoor, cofondatrice et Managing Director de P&P Link, n’a pas sa langue dans sa poche. Grâce à son franc-parler et son tempérament de fonceuse, elle a su mener sa barque avec succès puisque son agence, parmi les mieux cotées à Maurice et dans la région, célèbre ce mois-ci son vingtième anniversaire.

Business Magazine a rencontré cette travailleuse acharnée. Pria Thacoor a construit sa carrière à force de volonté et n’hésite pas à dire, au sujet de sa réussite professionnelle: «Je n’ai rien reçu en cadeau! Ce n’est que le fruit du hard work.» Avant de se lancer dans l’arène publicitaire, c’est au Queen Elizabeth College qu’elle fait ses classes. Puis, à 18 ans, elle s’est envolée pour l’Afrique du Sud, où elle a effectué quatre ans d’études en Marketing and Advertising Management. Dans la foulée, elle a décroché un diplôme de Postgraduate (Hons) Advanced Marketing. Ces années passées en Afrique du Sud contribueront à forger le caractère de la future chef d’entreprise.

En effet, outre le bagage académique qu’elle y acquiert, l’Afrique du Sud apporte à Pria Thacoor une ouverture sur le monde lorsqu’elle se retrouve confrontée à d’autres réalités: «À l’époque, il y avait des problèmes politiques et sociaux en Afrique du Sud; c’était l’ère de l’apartheid», souligne celle qui, avant son départ, vivait «dans un cocon familial; un environnement où je me sentais en sécurité».

Dans ce pays qui lui était jusqu’alors étranger, l’étudiante fait l’expérience d’épisodes qui la marqueront à jamais. Il y a eu cette fois, par exemple, où elle est éjectée d’un autobus à Pretoria. Si un tel événement aurait suffi à faire rentrer certains jeunes au pays, Pria Thacoor s’accroche et développe un fighting spirit qui lui sera utile par la suite dans les affaires. Ses années au pays de Nelson Mandela sont également associées dans sa mémoire aux manifestations auxquelles elle prend part aux côtés d’étudiants engagés sur le plan politique. «Si je n’avais pas vécu ces épisodes, je ne serais pas aujourd’hui la femme que je suis», confie-t-elle.

De retour au pays, fin 1993, la jeune diplômée n’a qu’une idée en tête: lancer sa propre agence de publicité. «On me répétait: ‘Tu n’as jamais travaillé, tu n’as pas d’expérience. Comment ouvriras-tu ta propre boîte?’» Il en fallait plus pour la décourager. Toutefois, les fonds lui faisant défaut, Pria Thacoor décide de mettre sur pied, dans un premier temps, une compagnie spécialisée dans les études de marché. «Je m’étais affiliée à une société sud-africaine, Marketing Research Africa. À l’époque, mon bureau se trouvait à Jade Court, Port-Louis», dit-elle. Alors âgée de 24 ans, la chef d’entreprise se rappelle, avec un brin d’humour: «J’étais toute jeune, je ne pesais que 39 kilos! Je ne sais pas si les gens me prenaient au sérieux.» Quoi qu’il en soit, elle débute sa compagnie avec deux clients: Coca-Cola et la Hong Kong Bank.

Trois mois et demi plus tard, la chance sourit à Pria Thacoor. «J’ai rencontré quelqu’un qui voulait commencer une agence de publicité. Il avait les moyens, moi, la formation adéquate», relate-t-elle. P&P Link voit donc le jour et elle participe au financement à hauteur de 25%. La battante qu’elle est ne se préoccupe pas du fait qu’au début, elle ne perçoive pas de salaire: «Je travaillais sans paie, pour mes ‘shares’. Je trouvais que c’était normal. Pour moi, c’était le prix à payer pour réussir. Et je savais que j’allais réussir. Je ne pensais pas à l’échec.»

La prochaine étape pour la cofondatrice de P&P Link est de s’associer à une société de renommée internationale et là encore, Pria Thacoor va de l’avant, sans hésiter. «Je n’avais que la formation, sans aucune expertise. Il était important d’être affilié à une entreprise au rayonnement international pour avoir un standard.» Dans cette perspective, elle repart pour l’Afrique du Sud, au siège de Saatchi & Saatchi Africa. Il s’agit de l’une des antennes d’un vaste réseau d’agences de publicité et de communication réparties dans plus de 70 pays et dont le siège se trouve à New York).

Une fois de plus, la chance est de son côté. «La secrétaire de Saatchi & Saatchi croyait que j’appartenais aux médias, ce qui m’a permis de rencontrer le directeur», indique-t-elle. Surpris par le courage de la Mauricienne, ce dernier lui fait une proposition. «Il m’a dit que dans un mois, il reviendrait vers moi et que si l’agence lui convenait, nous aurions l’affiliation.» Un mois plus tard, P&P Link devenait P&P Link Saatchi & Saatchi.

Du haut de ses vingt ans et forte des distinctions reçues tant sur le plan national que régional, P&P Link, évoluant désormais en solo, assume pleinement son indépendance, avec pour moteur, la créativité. Celle-ci est d’autant plus sollicitée que les supports publicitaires ne manquent pas de nos jours, dont journaux, télévision, billboards et smartphones, entre autres, le numérique prenant de plus en plus d’ampleur. Cette même créativité permet à P&P Link d’innover en permanence et de demeurer, par là même, compétitive.

Une question revient invariablement: est-ce difficile pour une femme de diriger une agence de publicité à Maurice? Pria Thacoor répond sans ambages qu’elle considère qu’être une femme, dans sa position, comporte plus d’atouts que de désavantages. Le principal, selon elle, est cette sensibilité caractéristique de la gent féminine: «Je pense que le fait que je sois une femme est un aspect positif pour P&P Link. Les femmes ont tendance à avoir plus d’intelligence émotionnelle que les hommes, ce qui nous permet de mieux comprendre les gens et par conséquent d’arriver à nous montrer plus persuasives que les hommes.»

A-t-elle essuyé des critiques sexistes au cours de sa carrière? Par sa réponse, nous comprenons que si tel a été le cas, elle ne s’est pas laissé désarçonner, bien au contraire: «J’adore les critiques, c’est la preuve que j’ai réussi. Je mesure ma réussite par les commentaires de jaloux!»

Pour marquer son vingtième anniversaire, P&P Link affiche clairement sa philosophie à travers le slogan: «Our DNA we believe, we are the energy conductors.» Celui-ci traduit l’ambition de l’agence publicitaire de «créer cette énergie entre le public et la marque; nous devons continuer à transmettre cette énergie». P&P Link s’est en outre installée dans de nouveaux locaux, à Floréal. «Ce bâtiment nous appartient. Je ne voulais pas d’un bureau en pleine ville mais d’un lieu qui incite à la créativité. Pour moi, ces nouveaux locaux sont ‘mi-maison’, ‘mi-bureau’», dit-elle. Il est à noter que l’ancienne maison où l’agence a élu domicile a nécessité des rénovations de Rs 7 millions.

En plus de ses fonctions à P&P Link, Pria Thacoor s’est lancée depuis cinq ans dans le secteur de la finance. Ainsi, elle est à la tête du bureau de change Unite, à Port-Louis. Puis, avec feu Thierry Montocchio et Jean Jacques de Robillard, elle a fondé Touchpoint, compagnie spécialisée en Media strategies et Media buying.

Hors du champ professionnel, c’est une autre aventure qui a commencé pour celle qui est depuis quatre mois la maman des jumelles Kiara et Sienna. Selon Pria Thacoor, la maternité, «est le plus beau métier au monde». Et son bureau se trouvant à 30 minutes de chez elle, elle profite de chaque instant qu’elle peut ménager entre deux rendez-vous pour se retrouver avec ses filles. «Je passe beaucoup de temps avec elles. Je veux conserver tous leurs bons moments: leurs premiers mots, leurs sourires d’enfant», confie la chef d’entreprise et aujourd’hui mère comblée.

Cet article a été publié dans le dernière édition de Business Mag du 26 au 3 décembre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires