SAJ: «On ne peut avoir deux capitaines à bord d’un navire»

Avec le soutien de
SAJ, Vishnu Lutchmeenaraidoo et Pravind Jugnauth lors d'un meeting à Rivière-des-Anguilles, le mardi 25 novembre.

SAJ, Vishnu Lutchmeenaraidoo et Pravind Jugnauth, lors d'un meeting à Rivière-des-Anguilles, le mardi 25 novembre.

Les critiques envers le Premier ministre sortant ont fusé lors du congrès de l’alliance Lepep, à Rivière-des-Anguilles, ce mardi 25 novembre. Sir Anerood Jugnauth (SAJ) s’en est notamment pris au projet de IIe République. Celle-ci est «vouée à être une catastrophe», estime-t-il. 

«On ne peut avoir deux capitaines à bord d’un navire», ajoute SAJ. Un incident s’est produit alors qu’il parlait : une coupure d’électricité a plongé la salle dans le noir. Ce qui n’a pas manqué d’énerver les partisans qui y ont vu une «conspiration». Le calme est, cependant, vite revenu.

Pravind Jugnauth a, de son côté, déploré le fait que Navin Ramgoolam a utilisé son ancienne carte d’identité lors de l’enregistrement de sa candidature pour les élections, le lundi 24 novembre. «Il a instauré des lois pour que le peuple retire la nouvelle carte d’identité. Or, hier, il ne l’a pas utilisée», a-t-il fustigé.

S'adressant à l'assistance,Vishnu Lutchmeenaraidoo a déclaré qu’il prendrait des mesures pour augmenter le pouvoir d’achat des Mauriciens. Il est aussi revenu sur la promesse de l’alliance Lepep d’augmenter la pension de vieillesse si elle accède au pouvoir. Selon lui, il ne sera pas nécessaire d’augmenter la TVA pour ce faire. «Nous l’augmenterons même si cela coûte cher.»

Par ailleurs, les journalistes de la MBC qui étaient présents ont été priés «de prendre congé».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires