Nomination Day: les grands moyens pour une démonstration de force

Avec le soutien de
Les deux grands blocs politiques mettaient la dernière touche hier afin de faire montre de leur force dans les différentes circonscriptions de l’île ce lundi pour le «Nomination Day».

Les deux grands blocs politiques s'affairaient à mettre la dernière touche aux préparatifs, hier, afin de montrer leur force dans les différentes circonscriptions de l’île aujourd'hui, lundi, pour le «Nomination Day».

C’est aujourd’hui, lundi 24 novembre, que tous les candidats aux élections générales du 10 décembre vont se faire enregistrer, entre 9 heures et 15 heures, dans les 21 centres officiellement désignés par la commission électorale, Rodrigues incluse. Tout aspirant candidat devra présenter sa carte d’identité nationale ou toute autre pièce justificative, acceptée par la commission électorale, et verser le montant de la caution qui est passée de Rs 250 à Rs 1 500.
 
Si certains partis politiques ont dénoncé cette hausse, la commission électorale l’a justifie par une obligation de cohérence car, lors des dernières élections municipales de 2012, la caution électorale avait été majorée, passant de Rs 100 à Rs 500. Cette caution sera retenue par cette instance au cas où le candidat n’arrive pas à obtenir un dixième des suffrages exprimés lors de la proclamation des résultats. Le cas échéant, ce montant lui sera remboursé.
 
Côté ambiance, la journée d’hier a vu accélérer les préparatifs en vue des défilés d’aujourd’hui. Dans la circonscription n°2, Port-Louis Sud–Port-Louis Centre, les candidats de l’alliance de l’Unité et de la Modernité ont assisté au congrès de leurs partis au Centre Swami Vivekananda. Du côté de l’alliance Lepep, rendez-vous avait été pris, vers 11 heures, au quartier général de la rue Magon pour un défilé mènera jusqu’au centre d’enregistrement.
 
Par ailleurs, dans la circonscription de Pamplemousses–Triolet, n°5, au n°7 (Piton-Rivière-du-Rempart) ou encore à Flacq-Bon-Accueil, les candidats des deux blocs, l’alliance Lepep et l’alliance PTr-MMM, ont multiplié leurs exercices de porte-à-porte et de rencontres. Le but: quadriller le terrain en vue de faire montre de leur force. 
 
Toutefois, à la clôture de cette journée, il sera intéressant de savoir qui, parmi tous les candidats, a choisi de déclarer son appartenance ethnique, ce qui n’est plus, rappelons-le, une obligation.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires