Providence: les Bangladais vivant dans un conteneur ont été transférés dans un dortoir

Avec le soutien de
Les huit travailleurs étrangers qui vivaient dans un conteneur sur un chantier à Providence ont été trouvés refuge dans un dortoir, à Goodlands.

Les huit travailleurs étrangers qui vivaient dans un conteneur sur un chantier, à Providence, ont  trouvé refuge dans un dortoir, à Goodlands. 

«Les conteneurs ont été vidés pour s’assurer que plus personne ne dormira à l’intérieur.» C’est ce qu’a indiqué Anwar Bundhoo, Chief Occupational Safety and Health Officer qui est entré en contact avec l’express hier, sur instruction du ministre du Travail Shakeel Mohamed. Cette mesure a été prise à la suite d’un article de presse intitulé «Travailleurs étrangers : ils vivent à huit dans un conteneur», paru dans l’édition de l’express du 17 novembre sur des travailleurs étrangers qui vivent dans des conteneurs. Le chantier de la compagnie Square Deal, à Providence, a reçu la visite des inspecteurs du ministère responsable le même jour. Les travailleurs, eux, ont été transférés dans un dortoir à Goodlands.

Contradiction

Par contre, Anwar Bundhoo a indiqué qu’aucune sanction n’a été prise à l’encontre de l’employeur des 16 travailleurs étrangers engagés sur ce chantier, où se développe un morcellement à Providence. Et où deux conteneurs servent de cuisine et de dortoirs avec des lits entassés les uns à côté des autres.

Le haut cadre du ministère du Travail fait valoir que les travailleurs – 15 Bangladais et un Indien – de même que leur employeur – Moonesawmy Coomaraseamy de l’entreprise Square Deal, ont tous donné la même version des faits : les conteneurs étaient utilisés comme rest rooms uniquement et les travailleurs, à l’exception de deux gardiens, dorment dans un dortoir à Goodlands.

Le constat était néanmoins tout autre lors de l’enquête de l’express sur le terrain, dimanche. Comme rapporté dans notre édition de lundi, les sacs de voyage, les vêtements, les ustensiles de cuisine et le nombre de couchettes retrouvés sur place démentent cette version des faits. Dorénavant, toujours selon Anwar Bundhoo, les conteneurs seront convertis en vestiaires.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires