N°3. Emportés par les courants

Avec le soutien de
Pourquoi le candidat Abdallah Goolamallee a-t-il été évincé de l’alliance PTr-MMM ? Plusieurs raisons sont citées, dont son inexpérience ou la pression d’électeurs de Port-Louis maritime–Port-Louis centre. Mais dans les hautes sphères de l’alliance rouge-mauve, trois raisons sont avancées.
 
La première est l’affiliation d’Abdallah Goolamallee à une école de pensée peu représentée au n°3 à majorité sunnite avec des pratiques provenant de l’Inde et du Pakistan. Courant auquel adhèrent Aadil Ameer Meea et Shakeel Mohamed. En deuxième lieu vient le courant «tawheed» et ses écoles de pensée issues d’Arabie saoudite, courant représenté par Aslam Hossenally. La deuxième raison est que les adversaires de l’alliance PTr-MMM seraient en possession d’extraits de débats animés sur la religion entre Abdallah Goolamallee et d’autres internautes. En dernier lieu, le jeune homme est peu connu au n°3 alors que du côté de l’alliance Lepep Salim Abbas Mamode s’avérera un adversaire populaire et coriace. Ainsi, pour assurer, le PTr- MMM a dû le remplacer par Shakeel Mohamed.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires