Après sa démission comme ministre: Bunwaree claque la porte du PTr

Avec le soutien de
Vasant Bunwaree a démissionné de toutes les instances du Parti travailliste hier, mardi 18 novembre.

Vasant Bunwaree a démissionné de toutes les instances du Parti travailliste hier, mardi 18 novembre.

«Nous fonctionnons dans un système pyramidal et c’est au sommet de la pyramide que le problème se pose. C’est la raison pour laquelle je pense que je ne pourrai pas continuer dans une situation pareille», déclare Vasant Bunwaree. Ce dernier a annoncé sa démission en tant que ministre de l’Education hier sans toutefois préciser s’il quitte le PTr. C’est désormais chose faite. Il a ajouté que cette décision est mûrement réfléchie tout en précisant qu’il «ne démissionne pas de la politique».
 
C’est aux alentours de 16 heures que le député sortant de la circonscription Mahébourg-Plaine-Magnien a soumis sa démission au président de la République. Il a aussi envoyé un SMS à tous ses agents et amis pour les remercier de leur soutien, tout en leur disant «à bientôt».
 
Bien que Vasant Bunwaree ait promis de s’exprimer sur les raisons de sa démission, il n’est un secret pour personne qu’il figure parmi ceux qui ne plébiscitaient pas l’alliance entre PTr et le MMM. Il a été plus amer lorsqu’il a appris «comme tout le monde» qu’il n’aura pas d’investiture au n°12. Le ticket est allé à Ritish Ramful, gendre du président de la République, lui-même très proche de Navin Ramgoolam.
 
Chez les rouges, l’on guette avec attention les moves de l’ex-ministre qui a été l’un de ceux qui ont modernisé le PTr. Notamment en créant les comités régionaux connus comme les Constituency Labour Parties.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires