Vasant Bunwaree démissionne comme ministre de l'Education

Avec le soutien de
(Photo d'archives) Vasant Bunwaree a soumis sa démission comme ministre de l'Education ce mardi 18 novembre.

(Photo d'archives) Vasant Bunwaree a soumis sa démission comme ministre de l'Education au président de la République, ce mardi 18 novembre.

Vasant Bunwaree, député sortant de la circonscription n° 12 (Mahébourg/Plaine-Magnien), n’est plus ministre de l’Education et des Ressources humaines depuis cet après-midi. Il a remis sa lettre de démission au président de la République vers les 16 heures, ce mardi 18 novembre. Qui l’a acceptée et émis un communiqué en ce sens vers les 18h50.

«Monn demissionne kouma minis vers les 16 her. Mo pankor demissionne du PTr», nous a-t-il déclaré vers les 19 heures. Il compte s’exprimer davantage sur les raisons de sa démission demain, mercredi 19 novembre. 

Député au n°12 depuis près de trois décennies, ce cacique du PTr n’a pas apprécié le fait d'avoir été évincé par le gendre du président de la République  pour les élections du 10 décembre. Dans une interview à l’express samedi, il a expliqué avoir appris sa non-cadidature «comme tout le monde». Il se montre critique envers l'alliance PTr-MMM depuis plusieurs semaines déjà.

 

Cardiologue de renom, Vasant Bunwaree s’est joint au Parti travailliste (PTr) en 1987. Il quitte alors le Mouvement socialiste militant (MSM) lors de la tenue des élections partielles suivant l’affaire Amsterdam Boys,  nom affublé aux députés arrêtés dans la capitale hollandaise avec de l'héroïne dans leurs valises. Il est ministre de l’Education depuis 2008 et c’est lui qui a écrit la charte du PTr,  qui a débouché sur l’émergence des comités régionaux, le Constituency Labour Party (CLP), à travers le pays.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires