Boycott de la MBC: Maya Hanoomanjee s’explique

Avec le soutien de
Maya Hanoomanjee  affirme s’être montrée «gentille» avec les journalistes de la MBC qu’elle a chassés.

Maya Hanoomanjee  affirme s’être montrée «gentille» à l'égard les journalistes de la MBC qu’elle a chassés de vive voix.

Maya Hanoomanjee n’aurait pas été aussi méchante qu’on le pense en chassant des journalistes de la MBC lors d’un meeting de l’alliance Lepep, le lundi, à Quatre-Bornes. C’est en tout cas ce qu’elle explique dans l’interview qu’elle a accordée à l’express dimanche cette semaine. La députée orange affirme avoir demandé « gentiment » aux reporters de quitter la salle avant le début du congrès.

«Messieurs, je n’ai rien contre vous, je sais que vous avez reçu des directives mais nos sympathisants sont hostiles à votre présence. Pour votre sécurité, je préfère que vous partiez», soutient-elle avoir demandé aux journalistes. Cependant, ces derniers auraient seulement «fait semblant de s’en aller», continue l’ancienne ministre de la Santé. Raison pour laquelle elle a réitéré son appel au micro, explique-t-elle. 

Répondant à dan Callikan, qui accuse l’alliance Lepep de s’attaquer la liberté d’informer, elle répond : «depuis quand la MBC fait-elle de l’information ? C’est une machine à propagande. Chaque soir, c’est la même histoire : la MBC désinforme le pays en images et manipule l’opinion publique. Tout le monde s’en plaint, y compris Paul Bérenger». Raison pour laquelle la chaîne de télévision est désormais bannie de toutes les réunions, meetings et meetings de la coalition, précise Maya Hanoomanjee. «Je ne veux plus les voir», lance la députée.

Lire l’interview dans son intégralité : Maya Hanoomanjee: «La MBC est bannie jusqu’à nouvel ordre»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires