Ramgoolam aux jeunes: «Inacceptable qu’un gradué soit chômeur en 2014»

Avec le soutien de
Les leaders du PTr et du MMM ont animé un congrès à l’intention des jeunes au centre de conférences Swami Vivekananda à Pailles, ce dimanche 16 octobre.

Les leaders du PTr et du MMM ont animé un congrès à l’intention des jeunes au Centre de conférences Swami Vivekananda, à Pailles, ce dimanche 16 octobre.

Eradiquer le chômage chez les 16 à 24 ans. Tel sera l’objectif principal de la politique de l’alliance PTr-MMM en cas de victoire aux prochaines élections, selon les dires de Paul Bérenger et Navin Ramgoolam. Les deux leaders de la coalition se sont exprimés face à une foule nombreuse venue assister  au congrès des jeunes de l’alliance rouge et mauve, au Centre Swami Vivekananda, à Pailles, ce dimanche 16 novembre.

«Cette alliance va assurer l’avenir de la jeunesse mauricienne», a promis le Premier ministre. Il trouve également «inacceptable qu’un gradué soit chômeur en 2014», tout en annonçant qu’il fera tout pour encourager ces derniers à rester à Maurice. D’après Navin Ramgoolam, «le nombre d’étudiants d’un pays est directement relié au développement de ce pays».

Toujours à propos de l’éducation tertiaire, il a fait référence à l’audit réalisé par l’agence britannique QAA, qui devrait faire des propositions pour améliorer les institutions universitaires. Le chef du gouvernement a aussi parlé du projet NICE, qui selon lui permettra d’inculquer aux jeunes le sens du patriotisme, de l’identité nationale et du leadership.

De son côté, Paul Bérenger s’est intéressé aux principales préoccupations des jeunes d’aujourd’hui. A son époque, s’est-il souvenu, le principal combat des jeunes était contre l’apartheid en Afrique du Sud. «De nos jours, c’est la libération de la Palestine qui les tient à coeur», a-t-il fait valoir. Toutefois, a ajouté le leader des Mauves, le changement climatique reste «la priorité des priorité» pour la jeunesse actuelle. La libération des Chagos et la consolidation de l’unité nationale sont également des sujets qui parlent aux jeunes, a-t-il avancé.  

Evoquant lui aussi l’éradication du chômage chez les jeunes, il a annoncé plusieurs mesures allant dans ce sens, dont la formation, l’amélioration de l’enseignement supérieur, l’investissement massif dans le secteur éducatif, et le lancement de nouveaux piliers économiques, comme le secteur numérique, qui «jouera un grand rôle» selon lui.

Enfin, Paul Bérenger a déclaré que «la génération 40 ans», celle de son fils Emmanuel, est la «génération-clé pour le développement du pays».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires