Candidats aux élections: les duels les plus palpitants

Avec le soutien de
Quelques candidats en lice pour les prochaines élections générales prévues le 10 décembre prochain.

Quelques candidats en lice pour les prochaines élections générales prévues le 10 décembre prochain.

Ces adversaires du jour étaient autrefois sur la même longueur d’onde, voire la même plateforme politique. Entre rivalités personnelles et ambitions politiques, les candidats choisis pour les prochaines élections promettent de nous tenir en haleine un mois durant.

 

N° 16: Nando Bodha v/s Sheila Bappoo

 
Depuis les législatives de 2000, Nando Bodha, le secrétaire général du MSM, a toujours été élu en tête de liste à Vacoas-Floréal. Aux dernières législatives, la différence de votes entre Bodha et sa colistière d’alors, Sheila Bappoo, sous la bannière PTr-PMSD-MSM était de 796. Selon des observateurs politiques, l’ancien directeur général de la MBC aura une fois encore un avantage sur Sheila Bappoo, non en raison de sa popularité sur le terrain, mais principalement à cause de l’usure de l’autre côté.
 
 

N° 14: Alan Ganoo v/s Maya Hanoomanjee

 
Qu’ils soient alliés sous la même bannière ou adversaires, la joute a toujours été serrée entre Alan Ganoo et Maya Hanoomanjee à Savanne–Rivière-Noire. Pour cette présente lutte, l’observateur politique Dan Bundhoo parle d’un ex-aequo entre Ganoo et Hanoomanjee. Le premier, dit-il, a perdu beaucoup de crédit depuis qu’il a été à l’avant-plan des négociations du «mariage qui ne marche plus entre Navin Ramgoolam et Paul Bérenger» alors que l’autre revient de très loin après avoir été blanchie dans l’affaire MedPoint.
 
 

N° 11: Arvin Boolell v/s Mahen Seeruttun

 
À l’exception de Pravind Jugnauth aux législatives de 2000 sous la bannière du MSM-MMM, personne d’autre n’a jusqu’ici réussi à détrôner le ministre sortant des Affaires étrangères à Vieux-Grand-Port–Rose-Belle. Son nouveau challenger dans cette circonscription est son allié au dernier scrutin, Mahen Seeruttun. Ce membre du MSM a le vent en poupe sur le terrain, étant un député de proximité – atout qu’il partage avec Arvin Boolell et qui joue en sa faveur.
 
 

N° 19: Paul Bérenger v/s Ivan Collendavelloo

 
À Stanley–Rose-Hill, Ivan Collendavelloo veut séduire les militants «trahis». Il gagne en sympathie depuis qu’il a été le seul au MMM à s’élever concrètement contre une éventuelle alliance entre le MMM et le PTr. Pour sa part, Paul Bérenger, indéboulonnable dans cette circonscription depuis 1991, sera à sa dixième participation à un scrutin. Depuis 1976, le chef de file du MMM a connu deux défaites électorales: en 1983 et en 1987. Mais il a obtenu un siège sous le Best Loser System en 1983. Une seule défaite pour Ivan Collendavelloo depuis ses débuts en politique en 1983. Pour Dan Bundhoo, ce duel est un exemple de la façon de faire de la politique autrement. «Collendavelloo est considéré comme une personne de principes. Pour des gens comme lui, même s’ils perdent une bataille, ils finissent par remporter la guerre sur la base de leurs principes.»
 
 

N° 8: Pravind Jugnauth v/s Ashock Jugnauth

 
Après deux victoires remportées par Pravind Jugnauth, à la partielle de 2009 et aux législatives de 2010, son oncle Ashock Jugnauth et lui s’affrontent une troisième fois à Moka–Quartier-Militaire. Ashock Jugnauth, le leader de l’Union nationale, est lui aussi arrivé en pole position dans cette circonscription en 1991 et en 2005 sous la bannière du MSM-MMM, avant que son élection ne soit contestée par Raj Ringadoo de l’Alliance sociale. Il a ensuite perdu son siège de député.
 
 

N° 18: Xavier-Luc Duval v/s Nita Deerpalsing

 
C’est la première joute opposant Xavier-Luc Duval et Nita Deerpalsing à Belle-Rose–Quatre-Bornes bien que la rivalité entre les deux ne date pas d’hier. Face à la présidente de l’aile jeune du PTr, l’ancien Grand argentier, qui est aussi très présent dans la circonscription, part avec la faveur des pronostics sur le terrain en raison des nombreuses frasques de Nita Deerpalsing, dont l’affaire briani, qui a laissé un goût amer à l’électorat du numéro 18.
 
 

N° 4: Kalyanee Juggoo v/s Aurore Perraud

 
Kalyanee Juggoo maintiendra-t-elle le tempo à Port-Louis-Nord–Montagne-Longue neuf ans après sa première victoire dans cette circonscription ? Sa principale adversaire sur le terrain est son «amie» Aurore Perraud. Cette dernière, son ancienne colistière, était arrivée à la cinquième place contre la troisième pour Kalyanee Juggoo au dernier scrutin. Selon un observateur politique, le numéro 4 serait l’une des circonscriptions où le koupe transe pourrait avoir un impact.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires