N° 14: Aimée réfléchit à une offre de l’alliance Lepep

Avec le soutien de
Le ministre des Collectivités locales se dit très remonté contre le PM. Ce dernier ne lui a pas donné de ticket pour les prochaines élections.

Le ministre des Collectivités locales se dit très remonté contre le PM. Ce dernier ne lui ayant pas donné de ticket pour les prochaines élections.

De tous ceux qui n’ont pas obtenu d’investiture du PTr, Hervé Aimée semble être le plus amer. Interrogé hier, dimanche 9 novembre il nous a annoncé que l’alliance Lepep lui a proposé d’être candidat dans sa circonscription, soit au n° 14, Savanne-Rivière-Noire. Mais pour l’instant, «je n’ai pris aucune décision et je réfléchis encore», a-t-il précisé.
 
Très remonté contre Navin Ramgoolam, Hervé Aimée a indiqué que candidat ou pas, il mènerait campagne contre Ezra Jhuboo, qu’il qualifie de «faux travailliste: il y a trois candidats MMM au n° 14». Il ajoute: «En tant que ministre des Administrations régionales, je sais qu’Ezra Jhuboo, qui est conseiller du village de Tamarin, a voulu proposer une motion de blâme contre le président du conseil de district. Je n’ai jamais vu ce Jhuboo au comité régional du PTr du n° 14.»
 
Hervé Aimée rappelle qu’il a versé son «sang pour le PTr». «Mo finn gagn bate kan mo ti Junior Minister. J’ai été admis en clinique plusieurs jours et surtout, j’ai contribué plus de Rs 500 000 au fonds du parti depuis que je suis ministre.»
 
Le ministre sortant des Administrations régionales se demande pourquoi le MMM a aligné tous ses députés sortants – à l’exception de Kee Chong Li Kwong Wing – alors que le PTr a choisi de ne pas accorder de ticket à de nombreux ministres et députés sortants. Sera-t-il à son bureau ce matin ? «Mo pa kone avek seki zournalis pou ekrir si pa pou revok moi. An tou ka, mo pa per, mo pa Ah-Fat mwa !»
 

Hossen et Jeetah pas dans la liste des candidats

 
Ils ne figurent pas dans la liste des candidats pour les prochaines élections. Mais, ce n’est pas pour autant que les ministres Hossen et Jeetah  comptent abandonner le Parti travailliste. Ils confient même qu’ils soutiendront pleinement les autres candidats. Et, tandis que le ministre de l’Industrie et du Commerce dit respecter la décision du Premier ministre, celui de l’enseignement supérieur avance que le plus important demeure la victoire de l’alliance PTr-MMM lors des prochaines élections.    
 
 
> Déclarations des ministres Cader Sayed Hossen et Rajesh Jeetah. Les deux n’ont pas obtenu de tickets du PTr pour les prochaines élections.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires