5e Trail de Rodrigues: l’effervescence est à son comble

Avec le soutien de
Les membres organisateurs du Trail de Rodrigues lors d'un point de presse.

Les membres organisateurs du Trail de Rodrigues lors d'un point de presse.

Ils seront 766 coureurs à donner vie ce matin au 5e Trail de Rodrigues. Le premier départ, celui du Trail du Perroquet, l’épreuve principale, sera donné à 6h à Pointe Cotton et réunira 181 participants qui s’élanceront pour 38 km d’effort. L’épreuve est ouverte cette année en l’absence des meilleurs Réunionnais et de la Rodriguaise Antoinette Milazar, si bien que Vishal Ittoo semble bien parti pour se succéder à lui-même alors que la Française Maud Gobert, championne du monde de trail en 2011, peut prétendre à la première place pour son baptême du feu en terre rodriguaise.

Lors d’un point de presse hier, samedi 8 novembre à l’hôtel Tékoma, Aurèle André, coordinateur au sein du comité d’organisation, a émis le voeu que le trail de Rodrigues fasse parler de lui encore dans 323 ans tout comme François Leguat, premier habitant de l’île, auquel Nicolas Cavailles consacre une conférence en ce moment même dans l’île.

Après deux années de réflexion et de gestation, le Trail de Rodrigues a été lancé en 2010, et s’est ancré d’emblée dans la logique du développement durable, a souligné Aurèle André. Il a remercié les partenaires stratégiques sans lesquels cet événement n’aurait pu s’inscrire dans la durée: l’Assemblée régionale de Rodrigues, Air Mauritius,

Phoenix Beverages, Red Bull, les hôtels Cotton Bay, Tékoma, Ti Pavillon, l’Auberge du Lagon, Run Handi Move et la Rodrigues Association for the Disabled, les techniciens Eric Lacroix et Laurent Valette et l’université de La Réunion.

Depuis 2011, a ajouté Aurèle André, le Trail de Rodrigues a été porté par de grands champions internationaux à l’instar de Julien Chorier, Xavier Thévenard, Raymond Fontaine et Emilie Lecomte. Cette année, l’invitée-vedette est la Française Maud Gobert, quatrième du Trail des Templiers fin octobre et championne du monde en 2011.

Eric Lacroix, directeur technique, a justifié la situation de ce rendez-vous en fin de calendrier. Rodrigues, a-t- il soutenu, est une halte dans le temps et permet de sortir de l’univers de plus en plus compétitif du trail. Cette île est un anti-stress et un concentré d’amitié et de beauté qui font le bonheur de tous les participants qu’il a invités à «lever les yeux de temps en temps» afin de profiter des paysages.

Il a salué le travail remarquable réalisé par Arnaud Meunier au niveau du balisage et a mis l’accent sur l’importance pour les coureurs de savoir gérer un parcours «pas du tout roulant» composé de montées et de descentes abruptes et une chaleur humide.

Ismaël Valimamode, commissaire à la Santé et au Sport, a salué le travail abattu par le comité organisateur et la capacité dé Rodrigues d’organiser un événement de cette envergure. C’est pourquoi, a-t-il assuré, l’Assemblée régionale et la Commission de la Santé et des Sports se sont associées à ce trail.

Il s’est réjoui que le trail sorte de plus en plus de Rodriguais de leur sédentarité car, a-t-il affirmé, outre le fait d’avoir produit plusieurs champions en sport, Rodrigues est championne au chapitre de l’hypertension. Ils seront 181 au départ du 38 km à 6h à Pointe Cotton, 213 au départ du 15 km à 8h30 à Citron Donis et 372 à celui du 7 km à 9h à Maréchal, les pays représentés étant La Réunion, la France, l’Angleterre, Maurice et Rodrigues. Vishal Ittoo part favori sur 38 km chez les hommes.

En féminin, la course sera ouverte. Eric Lacroix estime possible une victoire de Maud Gobert au scratch. Verdict dans quelques heures à la Réserve François Leguat à Anse Quitor.

 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires