Alliance Lepep: présentation des candidats samedi prochain

Avec le soutien de
Xavier Duval, SAJ et Ivan Collendavelloo lors du point de presse de l’alliance Lepep ce samedi 8 novembre.

Xavier Duval, SAJ et Ivan Collendavelloo, lors du point de presse de l’alliance Lepep, ce samedi 8 novembre. 

«Le pouvoir est maintenant entre les mains du peuple», a commenté sir Anerood Jugnauth (SAJ) en commentant l’annonce de la date des élections vendredi. Il a également critiqué les candidats présentés par l’alliance de l’unité et de la modernité un peu plus tôt au Hennessy Park, à Ebène, ce samedi 8 novembre.

Navin Ramgoolam aurait également dû faire partie de ceux qui n’ont pas obtenu d’investiture, a, en substance, déclaré SAJ lors du point de presse de l’alliance Lepep. Tandis que Xavier Duval insistait sur le fait que «7 ministres et 16 députés n’ont pas obtenu d’investiture, ce qui est le reflet de l’absence de performance d’une majorité». Pravind Jugnauth a, lui, annoncé que la liste des candidats de l’alliance Lepep sera présentée samedi prochain, soit le 15 novembre.

Pravind Jugnauth est également revenu sur son entretien avec la ministre indienne Sushma Swaraj. Il s’est s’attardé sur ce qu’il qualifie de «manque de respect vis-à-vis de la ministre indienne des Affaires étrangères» par rapport à la déclaration de Navin Ramgoolam selon laquelle celle-ci a dévoilé leeneur de leur conversation. «Comme quoi Sushma Swaraj lui a dit qu’on a parlé de l’accord PTr-MMM et du partage des tickets, entre autres. Or, j’ai des sujets très importants à discuter avec le numéro 3 du gouvernement indien», a fait valoir Pravind Jugnauth. Et d’ajouter que le Premier ministre indien Narendra Modi «sait exactement ce qui se passe à Maurice, surtout en ce qui concerne le piétinement de la démocratie, ainsi que le métro léger… ».

Xavier-Luc Duval a, pour sa part, affirmé que «2014 restera dans l’histoire comme une année perdue où le pays a vécu au ralenti. On a vu comment le Conseil des ministres a chômé, l’Assemblée nationale n’a presque pas siégé, le budget 2014 n’a pas été implémenté… ». Selon le leader du PMSD, «le pays a souffert de l’égoïsme de deux personnes. Elles ont pris pratiquement un an pour essayer de négocier un accord». Et de demander à la population de sanctionner cet égoïsme. Xavier-Luc Duval a aussi abordé le succès du clip «vire mam» et a annoncé le lancement du deuxième volet, «vire mam scandal» à partir d’aujourd’hui.

Publicité
Publicité

L’alliance PTr-MMM scellée, l’on s’active sur le terrain. Les partis d’opposition ne sont pas en reste. L’heure est à la mobilisation : meetings, réunions nocturnes ou encore les bruits de campagne… Retrouvez toute l’actualité sur ces législatives 2014 sur lexpress.mu.

 
D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires