Projet du Rotary Club de Port-Louis: une ancienne détenue entrevoit une nouvelle vie

Avec le soutien de
La maison de Natacha a été financée et construite par le «Rotary Club» de Port-Louis et la NEF.

La maison de Natacha a été financée et construite par le «Rotary Club» de Port-Louis et la NEF.

Natacha, tout juste 20 ans, fait partie de ces filles qui ont connu le pire trop tôt... À partir de 14 ans, elle tombe enceinte à deux reprises presque coup sur coup. On lui retire la garde de ses filles qui sont placées en famille d’accueil. Elle sombre dans l’alcoolisme et est emprisonnée pendant deux ans pour vol aggravé. Mais la jeune femme a mis son passé  tumultueux derrière elle.

Elle s’est vu offrir une maison toute neuve à Cité Angelina, à Riambel, juste en face de la maison de sa mère. Cela, grâce au Rotary Club de Port-Louis qui, dans le cadre de ses 50 ans, s’est embarqué dans le projet Better Home, Better Lives.

Aux côtés de sa mère et de son compagnon, Natacha a du mal à contenir sa joie. Si depuis décembre, elle sait que sa bonne conduite et son assiduité aux cours de pâtisserie dispensés à la prison des femmes de Beau-Bassin lui ont valu d’obtenir cette maison neuve à Riambel, l’idée restait immatérielle tant que la jeune femme n’avait pas été libérée. C’est chose faite depuis le 16 janvier. Maintenant que la maison a été construite et qu’elle est là sous ses yeux, Natacha envisage de récupérer ses deux filles de six et quatre ans qu’elle n’a pas vues depuis plus de quatre ans et de venir s’y installer en famille. «Sa lakaz la reprezant boukou kitsoz pou moi. Li pou permet moi pran enn nouvo depar», ditelle, tout sourire.

Le Rotary Club de Port-Louis, présidé par Shyam Seebun, n’a pas fait qu’une heureuse. Dans son projet destiné aux familles démunies, 50 maisons seront construites et livrées. Cette construction est financée à hauteur de 55 % par ce club service et le reste par la National Empowerment Foundation. Jusqu’à présent, 17 maisons sur 25 construites à Cité Marjolin, à Port-Louis, ont été livrées. Sur les 25 restantes érigées dans les districts de Grand- Port, Savane et Rivière-Noire, 23 seront offertes aux démunis et deux à d’anciens détenus, dont Natacha.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires