SAJ: «La population s’est montrée ingrate en 1995»

Avec le soutien de
SAJ au Mohit Hall, à St-Pierre, le dimanche 2 novembre, à l’occasion des célébrations du 180e anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice.

SAJ au Mohit Hall, à St-Pierre, le dimanche 2 novembre, à l’occasion des célébrations du 180e anniversaire de l’Arrivée des travailleurs engagés à Maurice. 

Plongeon dans le passé au Mohit Hall, à St-Pierre. Invité dans le cadre des célébrations du 180e anniversaire de l’Arrivée des travailleurs engagés à Maurice, sir Anerood Jugnauth (SAJ) a déploré le fait que la population s’est montrée «ingrate» à son égard et lui a «donné un coup de pied» en 1995. Alors même qu’il a concrétisé de nombreux projets, a-t-il affirmé, ce dimanche 2 novembre.

Le leader de l’alliance Lepep fustigeait, en fait, Navin Ramgoolam qui a, selon lui, mené le pays «vers le précipice». Et d’insister sur le fait que le Premier ministre sortant n’a «rien fait» pour, par exemple, créer des emplois.

C’est pourquoi, indique SAJ, les gens doivent se faire un devoir et aller voter. «Ils ne doivent pas s’abstenir. Il faut revoir l’éducation de ceux qui disent qu’ils n’iront pas voter», lance-t-il. «Ils ne doivent pas se défiler en se disant que les partis politiques sont tous les mêmes. Si c’est ainsi, il faut abolir les élections.»

SAJ a, par ailleurs, critiqué les organisations socioculturelles et le projet de IIe République.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires