Métro léger: Maurice attend les propositions d’aide du gouvernement indien

Avec le soutien de

Des propositions concrètes. C’est ce que Maurice attend du gouvernement indien avant de passer à la prochaine étape du métro léger. «L’Inde a proposé de nous aider financièrement. Nous devons voir quelle proposition la ministre Sushma Swaraj pourrait faire lors de son séjour. Il n’a jamais été question de signer un accord pour le développement du projet», a expliqué le Premier ministre, lors de la conférence de presse tenue hier, samedi 1er novembre. 

Navin Ramgoolam a ajouté que New-Delhi souhaiterait accorder, à Maurice, une ligne de crédit de 200 millions de dollars, soit Rs 6,3 milliards, pour la concrétisation de ce projet. De son côté, Paul Bérenger  déclare avoir parcouru le rapport de faisabilité et  que sa lecture lui permet de mieux comprendre désormais ce dossier. Il a même révélé que le gouvernement souhaiterait emprunter 400 millions de dollars à l’Exim Bank de l’Inde. Et puiser 200 millions de dollars des caisses de l’État.

Navin Ramgoolam a également donné la garantie que les experts singapouriens, chargés de se pencher sur ce projet, n’ont rien laissé au hasard. Le métro léger, maintient-il, doit impérativement sortir de gare.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires