Ramgoolam: «Nous voulons créer 60 000 à 70 000 emplois d’ici cinq ans»

Avec le soutien de
Les membres de l'alliance PTr-MMM lors d'un point de presse, le samedi 1er novembre.

Les membres de l'alliance PTr-MMM lors d'un point de presse, le samedi 1er novembre.

Une cible commune : l’alliance Lepep. Navin Ramgoolam et Paul Bérenger ont concentré leurs attaques contre le bloc MSM-PMSD-ML, et particulièrement contre sir Anerood Jugnauth (SAJ), lors d’une conférence de presse, ce samedi 1er novembre. «SAJ pann koz okenn proze sosiete, sof fer promess. Alor ki nou dan lalians nou pe pran en konsiderasyon diffikulte ki nou pou fer fas», a lancé le leader des Rouges.

Selon lui, les difficultés rencontrées par les pays de la zone euro auront des répercussions sur Maurice. «Nous avons besoin de nouveaux piliers économiques. Nous avons déjà identifié la blue economy. Il faut également augmenter la croissance, investir dans l’éducation, la formation, la santé», a-t-il indiqué. L’objectif étant aussi de créer 60 000 à 70 000 emplois d’ici cinq ans pour les jeunes et les femmes.

«Nous avons une équipe compétente alors que de l’autre côté, zot pe fer zis demagozi et zot pa pe kapav explike koman finans ogmantasyon pension vieillesse», a affirmé Navin Ramgoolam. Et d’ajouter: «Zot pe dir pou reduir depens me la plupar depens Etat se salaire fonctionnaires ou investissement dan education et sante. Es ki zot pou reduir budget sa 3 secteurs ?»

Abordant la situation dans l’industrie sucrière, il a demandé aux syndicalistes et travailleurs de ne pas se mettre en grève. «Ce n’est pas le moment car cette industrie est en danger. Il y aura un nouveau gouvernement bientôt. Nous demandons aux syndicats d’attendre», souligne Navin Ramgoolam. Paul Bérenger devait, lui, donner un «conseil d’ami et d’ancien syndicaliste» de trouver un accord et de saisir l’occasion pour un arbitrage indépendant.

Sur le projet de IIe République, il devait indiquer que le draft est pratiquement finalisé. Navin Ramgoolam a, par ailleurs, présenté ses condoléances aux familles des policiers qui sont morts noyés dans le port hier soir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires