Elections: les Verts Fraternels lancent un programme d’action contre la misère

Avec le soutien de
Les Verts Fraternels ont présenté, ce vendredi 31 octobre, un programme électoral axé sur la lutte contre la misère.

Les Verts Fraternels ont présenté, ce vendredi 31 octobre, un programme électoral axé sur la lutte contre la misère. 

«Nou anvi ki ena enn lekilib sosial kot pena dominasion enn kominote lor lezot kominote.» C’est en ces termes que Sylvio Michel, leader des Verts Fraternels, a présenté le programme électoral du parti, Aksion Kont Lamizer. Les membres étaient réunis à l’hôtel St-Georges, à Port-Louis, ce vendredi 31 octobre. «Dan program Aksion kont Lamizer, Verts Fraternels pe prezant bann sanzman realizab ki kapav amene», avance Sylvio Michel.

Dans ce combat, dit-il, deux aspects sont primordiaux: la démocratie et l’économie. Selon lui, «Moris enn pei demokratik ziska enn serten pwen. Ena ankor boukou progre pou fer parski li importan ki, dan bann linstans kot pe pran desizion pou gouvern pei, ena enn meyer reprezantasyon lansanb popilasyon».

Parmi les points clés du programme: un référendum pour une IIe République et un sénat constitué d’anciens ministres, parlementaires, entrepreneurs et syndicalistes. Ces derniers, affirme Sylvio Michel, sont indispensables dans le système parlementaire mauricien. «Bann la pu kapav reguet tou bann lalwa ek tou nominasyon ki vote dan parleman e li pu benefik.»

Les autres mesures proposées par le parti: que les «ti dimoun», les femmes et toute la population aient un représentant au Parlement et que la langue créole y soit utilisée car «tout Mauricien a le droit de comprendre dans les moindres détails ce qui se dit». Aussi, il faudrait aussi, selon Sylvio Michel, réduire le nombre de ministres à dix et traiter Rodrigues comme une circonscription «à part entière». Et, il faudrait, dit-il, plus de transparence dans les travaux des députés et donner leur autonomie aux municipalités et conseils des districts.

En ce qui concerne l’aspect économique, Sylvio Michel estime que le système est à l’origine des problèmes liés à la misère et l’injustice. Selon lui, si une alternative n’est pas trouvée, «lamizer, linzistis ek kominalis pou kontinie». Et d’ajouter que «nou lekonomi dirize par enn ti pogne dimoun ki trouv zot lintere dan enn sistem prodiksion ki pou dabor rempli zot pos».

Pour y remédier, les Verts Fraternels proposent d’accélérer le développement du secteur agricole, de trouver des marchés régionaux pour l’exportation du sucre et de privilégier d’autres sources d’énergie. Ainsi que d’augmenter les investissements publics et privés en faveur d’une industrie de la pêche.

Par ailleurs, pour ce qui est du tourisme, «inn ler pu aret construire lotel mem si sekter la mars byen. Tou laplaz pe detruir et Moris risque vinn enn pays indesirab a la long», souligne Sylvio Michel.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires