Permis de conduire: l’examen se corse

Avec le soutien de
A partir du 1er novembre, de nouveaux règlements entrent en vigueur pour passer le permis de conduire.

A partir du 1er novembre, de nouveaux règlements entrent en vigueur pour passer le permis de conduire.

«Si ounn fel dan test larout, sa ve dir ounn fel partou, lezot test cancel anplas», explique une source aux Casernes centrales.  Les examens se corsent pour passer le permis de conduire. Ainsi, dès le 1er novembre, si un candidat échoue au «Road Test», il ne pourra pas participer aux autres épreuves.

Cette nouvelle mesure découlerait aussi du fait que les examinateurs seraient non seulement surmenés – les épreuves se déroulant entre 9 heures et 14 heures –, mais aussi en sous-effectif.

L’épreuve est en trois parties : d’abord il y a le RoadTest, puis le créneau (gauche) et en dernier, la marche arrière (droite/gauche). Actuellement, même si un candidat échoue au test sur route, il peut prendre part aux deux autres épreuves. S’il réussit, il n’aura pas à repasser ces épreuves la prochaine fois et pourra se concentrer uniquement sur la partie où il a échoué.

Pour Manoj Rajkumar, le secrétaire de l’Association des moniteurs d’auto-école, ce nouveau règlement viendra compliquer les choses : «Auparavant, les candidats se concentraient sur une épreuve uniquement, mais là ils devront tout refaire à zéro. Ce n’est pas humain de leur faire vivre ça.»

Il estime que cette mesure encouragera la corruption. «Les candidats seront davantage stressés et voudront obtenir leur permis par tous les moyens.» Par ailleurs, Manoj Rajkumar constate que cela entraînera davantage de dépenses pour les candidats. Pour le rendez-vous en vue du Road Test, il faut compter Rs 500.

À cela, le candidat doit ajouter la somme de Rs 1 000 à Rs 1 500 pour la location de la voiture. Sans compter le nombre de cours de conduite que prend le candidat, qui, en moyenne, s’élève à 20. En général, les tarifs sont de Rs 250 pour une demi-heure, ce qui revient à Rs 5 000 et occasionne des dépenses totales d’environ Rs 7 000.

Il est attendu que la police émette un communiqué officiel dans les jours à venir pour en informer la population.

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires