Théâtre de Port-Louis: le tournage d’un film sud-africain autorisé

Avec le soutien de
 Quelques scènes d’un film seront tournées au théâtre de Port-Louis bien que celui-ci soit fermé depuis 2008.

 Quelques scènes d’un film seront tournées au théâtre de Port-Louis bien que celui-ci soit fermé depuis 2008.

Attirer des investisseurs étrangers pour trouver le financement pour la rénovation du théâtre de Port-Louis. C’est la nouvelle stratégie de la mairie de la capitale qui vient de donner l’autorisation à une équipe de production cinématographique sud-africaine d’effectuer le tournage de quelques scènes d’un film dans le théâtre de Port-Louis. Cela, même s’il est fermé depuis 2008 car trop délabré.
 
Le lord-maire Dorine Chukowry a déclaré avoir informé la troupe que le théâtre est fermé pour rénovation mais ces derniers lui auraient indiqué qu’ils prendraient une assurance au cas où un problème surviendrait. Elle a donc décidé de leur donner son aval.
 
Elle affirme que ce film permettra d’attirer des investisseurs étrangers pour sauver le patrimoine que représente ce théâtre. «L’aide du gouvernement prend trop de temps à arriver, donc je vais solliciter l’aide d’investisseurs étrangers. Je vais néanmoins demander à rencontrer le ministère des Finances, même si en cette période préélectorale, ce n’est pas évident de solliciter l’aide du gouvernement», laisse entendre Dorine Chukowry.
 
 
Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x