Pamplemousses-Triolet: Bérenger qualifie des militants de «batyara»

Avec le soutien de
Paul Bérenger s’est emporté lors d’une réunion du comité régional de la circonscription n°5, le lundi 20 octobre. © DEV RAMKHELAWON

Paul Bérenger s’est emporté lors d’une réunion du comité régional de la circonscription n°5, le lundi 20 octobre. © DEV RAMKHELAWON

Le leader du Mouvement militant mauricien, Paul Bérenger, a perdu son calme lors d’une réunion du comité régional de la circonscription n°5, le lundi 20 octobre. Réagissant à l’insistance d’un membre de l’assistance pour qu’Anil Seeruttun obtienne un ticket plutôt qu’Atma Bumma, le leader des mauves s’est emporté, utilisant l’épithète «batyara» pour exprimer sa désapprobation.
 
Des sources présentes à la réunion racontent à l’express que des allégations à l’encontre d’Atma Bumma ont fait Paul Bérenger sortir de ses gonds. «Le militant qui défendait [Anil] Seeruttun a sali Atma Bumma. Il l’a traité de vendu», déclare notamment une source. «Enn militan pa kapav zet labou lor enn lot militan.» Les personnes présentes à la réunion rapportent que Paul Bérenger a alors déclaré: «Ena bann militan zot azir kuma bann batyara!»
 
Avant que la réunion dérape, Paul Bérenger avait expliqué pourquoi Atma Bumma était en première ligne pour obtenir une investiture mauve dans la circonscription de Navin Ramgoolam. «Il a expliqué que c’est le Premier ministre sortant qui allait être le chef de file et il a exprimé une préférence pour Bumma», poursuit notre source. Une concession justifiée par le fait que Paul Bérenger aurait lui-même fait part de ses préférences pour le candidat rouge qui serait à ses côtés au n°19.
 
Ce qui n’a toutefois pas empêché Paul Bérenger de faire savoir que rien n’avait encore été finalisé concernant les investitures.
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires