Madagascar: le retour de Ravalomanana ne crée pas de remous, selon la COI

Avec le soutien de
Jean-Claude de l’Estrac a passé 48 heures à Antananarivo la semaine dernière. Il a notamment rencontré l’actuel président, Hery Rajaonarimampianina, le vendredi 17 octobre.

Jean-Claude de l’Estrac a passé 48 heures à Antananarivo, la semaine dernière. Il a notamment rencontré l’actuel président, Hery Rajaonarimampianina, le vendredi 17 octobre. 

«La situation politique à Madagascar reste calme et maîtrisée», selon la Commission de l’océan Indien (COI). C’est en tout cas la lecture de son secrétaire général, Jean-Claude de l’Estrac, qui a passé 48 heures à Antananarivo, la semaine dernière, afin de s’assurer que la fragile stabilité qu’il a aidé à construire ne risque pas de flamber à cause du retour de l’ancien président, Marc Ravalomanana. 
 
Il a notamment rencontré l’actuel président, Hery Rajaonarimampianina, au palais de Iavoloha, le vendredi 17 octobre. Ce dernier s’est dit «réconforté» par le fait que la communauté internationale ait «condamné les propos de l’ancien président». Pour rappel, Marc Ravalomanana a été «mis en sécurité» suite à des déclarations sulfureuses le jour de son retour au pays. 
 
«Malgré des propos jugés toujours provocateurs par des représentants de la mouvance Ravalomanana, qui tendent à contester cette légitimité, le président de la République se dit déterminé à rechercher les voies et moyens de la réconciliation nationale», est-il précisé dans un communiqué émis par la COI, le samedi 18 octobre.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires