Ramgoolam: «Avec le MMM, nous n’avons pas à surveiller des ministres corrompus»

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam au premier congrès PTr-MMM à St-Pierre, ce samedi 18 octobre.

Navin Ramgoolam, au premier congrès PTr-MMM à St-Pierre, ce samedi 18 octobre.

«Nou pa pou refer lalians ek MSM, même si pa ti ressi trouv enn akor ar MMM!» Navin Ramgoolam n’a pas manqué d’égratigner son ancien partenaire lors du premier congrès de l’alliance PTr-MMM, à St-Pierre, ce samedi 18 octobre. Il a d’ailleurs appelé ceux présents à «fer Pravind Jugnauth gayn pli move score ki kapav gayn azordi».

Rappelant qu’en 1995, une alliance avait été conclue avec les Mauves, il a indiqué qu’«avec le MMM, nous n’avons pas à surveiller des ministres corrompus». Et cela même s’il y a des «différences entre les deux partis».

Navin Ramgoolam devait ajouter que «mo pa sir mo pou kapav fer promes ki SAJ pe fer». Il a longuement commenté la promesse de l’alliance Lepep d’augmenter le montant de la pension de vieillesse. «Ils auront besoin de Rs 4,5 milliards, zot pou ena pou met tax lor seki nounn pann mete.»

La liste des candidats pas encore finalisée

Le leader des Mauves a, de son côté, indiqué que les élections n’auront pas lieu avant le 2 novembre, «par respect pour la ministre indienne des Affaires étrangères qui sera en visite à Maurice».

D’autant que «rien n’a encore été finalisé en ce qui concerne la liste des candidats, même ici au no 8». Mais, souligne Paul Bérenger, le programme de l’alliance PTr-MMM suscite «de plus en plus d’enthousiasme dans plusieurs pays, surtout en ce qui concerne le partage de pouvoir. Se ki nou pe rod fer se enn lexemp pou tou dimoun». De fait, indique Paul Bérenger, il n’est pas «bon» que tous les pouvoirs soient concentrés entre les mains d’une seule personne.

Deux secteurs recevront une attention particulière, souligne-t-il: l’éducation et la santé. Mais aussi la justice sociale. «Se nou ki pou lev salaire, pension vieillesse...» 

Publicité
Publicité

L’alliance PTr-MMM scellée, l’on s’active sur le terrain. Les partis d’opposition ne sont pas en reste. L’heure est à la mobilisation : meetings, réunions nocturnes ou encore les bruits de campagne… Retrouvez toute l’actualité sur ces législatives 2014 sur lexpress.mu.

 
D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires