A Pointe-aux-Sables: le Parti mauricien militant malere lancé

Avec le soutien de
 Désiré Johnson, leader du Parti mauricien militant malere, a présenté les revendications du parti lors d’un point de presse à Pointe-aux-Sables, ce samedi 18 octobre. © Dev Ramkhelawon

 Désiré Johnson, leader du Parti mauricien militant malere, a présenté les revendications du parti lors d’un point de presse à Pointe-aux-Sables, ce samedi 18 octobre. © Dev Ramkhelawon

Une maison pour tous. C’est là une des revendications du Parti mauricien militant malere (PMMM), qui a été lancé ce samedi 18 octobre. «Nous sommes là pour défendre des causes, nous voulons être la voix des sans voix», a déclaré le leader Désiré Johnson, lors d’une conférence de presse sur la plage publique de Pointe-aux-Sables.

Ce parti, qui a fait de la lutte contre la pauvreté sa priorité, souhaite également que des commissions à l’intention des femmes, de la famille, des enfants, de l’agriculture et l’élevage notamment soient mises sur pied. Et ils demandent à ce que le système de transport soit réorganisé.

Selon les membres du PMMM, il faudrait réaménager les vingt circonscriptions en dix zones. Le parti va aussi œuvrer pour que le kreol soit utilisé à l’Assemblée nationale «car tout le monde ne comprend pas l’anglais».

Est-ce que le PMMM prendra part aux prochaines élections générales? «Nous l’envisageons. Les candidats seront des gens qui ont connu la souffrance», précise Désiré Johnson.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires