Démission de Sangeet Fowdar: «Bon débarras», dit Bérenger

Avec le soutien de
Critiqué par Paul Bérenger, Sangeet Fowdar soutient ne pas avoir rejoint le Muvman Liberater pour obtenir une candidature lors des prochaines élections.

Critiqué par Paul Bérenger, Sangeet Fowdar soutient ne pas avoir rejoint le Muvman Liberater pour obtenir une candidature lors des prochaines élections. 

L’ancien ministre Sangeet Fowdar a adhéré au Muvman Liberater (ML) quelques heures seulement après avoir soumis sa démission de toutes les instances du MMM. Il a été présenté au cours d’une conférence de presse du ML, hier, vendredi 17 octobre.

La réaction de son ancien leader n’a pas tardé. «Nous lui avons fait savoir qu’il était suspendu du bureau politique. Quand il l’a su, c’est à ce moment qu’il a donné sa lettre de démission», assure Paul Bérenger. «Ena plizyer roder ticket. Bon débarras», a-t-il ajouté. 

> Paul Bérenger commentant la démission de Sangeet Fowdar

Mais contrairement à ce qu’a laissé entendre Paul Bérenger, Sangeet Fowdar a soutenu qu’il ne demanderait pas de ticket pour les prochaines élections. «C’est sûr que je donnerai un coup de main à l’alliance Lepep qui se dirige vers une grande victoire.»

Celui qui a occupé les fonctions de ministre de l’Emploi et de la formation dans le gouvernement MSM-MMM de 2000 à 2005 a déclaré avoir démissionné à cause de trop de mécontentement, non seulement au sein du MMM, mais de la population également.

Le jour où le bureau politique avait voté en faveur de l’alliance Parti travailliste-MMM, il n’était pas à Maurice, a-t-il fait ressortir. «J’ai eu l’occasion de parler à Paul Bérenger au sujet de cette alliance, et je lui avais exprimé mon désaccord», a précisé l’ancien ministre.

 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires