Altercation à Carreau-Esnouf: un agent pro-Bunwaree interpellé

Avec le soutien de
Un présumé agent a été arrêté par des policiers de Plaine-Magnien, le vendredi 10 octobre, après une plainte faite contre lui par un habitant de Solitude.

Un présumé agent a été arrêté par des policiers de Plaine-Magnien, le vendredi 10 octobre, après une plainte faite contre lui par un habitant de Solitude.

Tout est parti de certaines critiques émises contre Vasant Bunwaree sur les ondes d’une radio privée. Ne supportant pas qu’on s’en prenne au ministre de l’Education, un présumé agent aurait menacé Raj Kedaroo, un habitant de Solitude. Ce dernier a porté plainte au poste de police de Plaine-Magnien et le présumé agent a été arrêté, le vendredi 10 octobre. Il a, par la suite, été libéré sous caution.

Raj Kedaroo raconte qu’il était au volant de son van à Carreau-Esnouf, le jeudi 9 octobre, quand,raconte-t-il, «je l’ai vu apparaître devant moi avec son véhicule. J’ai freiné brusquement. Le choc a été brutal. Il y avait sept enfants dans mon van, je les accompagnais à l’école». Il soutient que le présumé agent aurait ensuite fait marche arrière. «Il a essayé de percuter mon van», dit-il. Et d’ajouter que l’agent serait descendu de sa voiture et l’aurait menacé avec un sabre.

«Les enfants ont été traumatisés par cet incident. Ils ne veulent plus voyager avec moi», souligne Raj Kedaroo.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x