Bérenger: «Il faut obtenir trois quarts des votes»

Avec le soutien de
Paul Bérenger lors d’une réunion de mobilisation au n° 19 hier, en vue du meeting de demain, dimanche 12 octobre, à Quatre-Bornes.

Paul Bérenger lors d’une réunion de mobilisation au n° 19 hier, en vue du meeting de demain,dimanche 12 octobre, à Quatre-Bornes.

Il faut que l’alliance rouge-mauve obtienne trois quarts des sièges à l’Assemblée nationale afin que les engagements pris par Navin Ramgoolam et lui-même puissent être réalisés. C’est le discours tenu par Paul Bérenger, leader du Mouvement militant mauricien (MMM) et candidat à la circonscription n° 19, lors d’une réunion de mobilisation à Plaisance, Rose-Hill, hier soir, en vue du meeting à Quatre-Bornes demain, dimanche 12 octobre.

Face à une bonne assistance, composée majoritairement des activistes mauves, Paul Bérenger a tenu à rassurer plus d’une fois que Navin Ramgoolam et lui-même assumeront les promesses visant à faire de Maurice un modèle de démocratie et d’unité nationale dans le monde. S’il se dit confiant de remporter un 60-0, le leader mauve estime que le travail doit être effectué sur le terrain afin que l’alliance puisse être assurée d’une majorité pour les réformes qu’elle compte apporter.

Paul Bérenger concède, surtout au niveau économique, que d’importants défis se présentent au-devant du pays. Il se moque ainsi que deux anciens ministres des Finances se retrouvent sur la même plateforme pour contrer l’alliance rouge-mauve. Pour lui, Pravind Jugnauth et Xavier-Luc Duval, qui ont pourtant été son ministre des Finances et celui de Navin Ramgoolam respectivement, ont été des «échecs».

Dans la foulée, il qualifie la venue d’un troisième ancien Grand Argentier au sein de cette alliance de «faussaire». «Vishnu li finn depase kouma minis finans. Personn pa pran li o serie. Sak semen, nou al dezene ansam, li dir mwa ki lemond pou koule», a-t-il lancé. 

Le leader du MMM se réjouit de son Top Economic Team qui sera, dit-il, à la hauteur pour relever les défis à l’horizon.

Il a eu une attention particulière pour les jeunes hier. Il a fait ressortir qu’ils ont un rôle à jouer afin de porter le pays vers un autre niveau de développement. Du reste, pour les inciter à venir en grand nombre au meeting de demain à Quatre-Bornes, il leur a fait comprendre que certaines annonces seront faites à leur intention.

Au niveau de candidats dans cette circonscription, même s’il reconnaît que c’est au PTr de choisir le troisième candidat qui remplacera Lysie Ribot au n° 19, mutée dans une autre circonscription, Paul Bérenger a défini le profil de celui-ci en rappelant qu’il a appelé son fils Emmanuel en hommage à Emmanuel Anquetil qui est mort à la rue Ambrose, à Rose-Hill. Bien évidemment, tout le monde a vite compris qu’il semble bien annoncer la candidature de Stéphanie Anquetil…

Publicité
Publicité

L’alliance PTr-MMM scellée, l’on s’active sur le terrain. Les partis d’opposition ne sont pas en reste. L’heure est à la mobilisation : meetings, réunions nocturnes ou encore les bruits de campagne… Retrouvez toute l’actualité sur ces législatives 2014 sur lexpress.mu.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires