À Pont Bon-Dieu: «Des élections fancy fair au n° 9» prévoit Anil Bachoo

Avec le soutien de
Le ministre des Infrastructures publiques était à Crimson Hall, Pont Bon-Dieu hier, mardi 7 octobre. Selon lui les élections sont déjà gagnées d'avance pour l'alliance clé-coeur. © Dev Ramkelawo

Le ministre des Infrastructures publiques était à Crimson Hall, Pont Bon-Dieu hier, mardi 7 octobre. Selon lui les élections sont déjà gagnées d'avance pour l'alliance clé-coeur. © Dev Ramkelawon

«Le meeting de dimanche ôtera tout doute sur la victoire du Parti travailliste (Ptr) et du Mouvement militant mauricien (MMM).» C’est ce qu’a soutenu Anil Bachoo lors d’une réunion qu’il a animée avec son colistier Dhiraj Khamajeet hier, mardi 7 octobre à Crimson Hall, Pont Bon-Dieu. Selon le ministre des Infrastructures publiques, les prochaines élections sont déjà jouées d’avance. Ce dernier a ajouté avoir pris des dispositions pour que 75 autobus soient mis à la disposition du public pour se rendre au meeting de l’alliance clé-cœur.
 
Le ton des élections a également été donné dans la circonscription n°9, avec un rallye haut en couleur qui a débuté à Lallmatie pour converger sur Pont Bon-Dieu.
 
Les deux candidats rouges se sont dits impressionnés par la bonne foule qui a assisté à la réunion, organisée en l’espace de deux jours selon eux. «Isi se bastion travayis ansam avek MMM», a lancé Dhiraj Khamajeet à la foule. Avant d’ajouter qu’une vague se lève en faveur de l’alliance rouge-mauve et qu’une victoire par 60-0 ne lui fait aucun doute. «Si ces deux grands leaders ont uni leurs forces, souligne le jeune député, c’est pour la stabilité et pour le progrès du pays.»
 
Les deux députés ont mentionné les progrès accomplis dans la circonscription de Flacq–Bon-Accueil et dans le pays, tout en faisant l’éloge du Premier ministre Navin Ramgoolam. Soulignant l’importance de la proximité des élus avec leurs mandants, Anil Bachoo a expliqué que c’est pour cela qu’ils se sont fait un devoir de recevoir leurs mandants tous les jours. «Lorsqu’on est ministre, il faut savoir sacrifier sa vie personnelle pour le public.»
 

Le contraire

 
Il reconnaît que même avec un diplômé par famille, il devient de plus en plus difficile de trouver un emploi, d’autant plus que différents secteurs tels le tourisme, l’offshore et l’industrie du sucre sont en perte de vitesse. Le ministre souligne qu’il faut attirer des investisseurs étrangers à Maurice, ce qui génèrera des emplois nécessaires pour absorber les jeunes au chômage. Les deux candidats rouges ont dressé un tableau négatif de l’alliance Lepep. Ils ont soutenu que Pravind Jugnauth, leader du Mouvement socialiste militant, se repose sur son père.
 
«A 84 ans, sir Anerood doit soutenir son fils. Dans tous les foyers, lorsque les fils ont grandi, les parents peuvent se reposer, mais dans son cas, c’est l’inverse», a craché Anil Bachoo, en rappelant que Pravind Jugnauth avait quitté le gouvernement en raison de l’affaire MedPoint alors que Navin Ramgoolam n’était pas au pays.
 
Publicité
Publicité

L’alliance PTr-MMM scellée, l’on s’active sur le terrain. Les partis d’opposition ne sont pas en reste. L’heure est à la mobilisation : meetings, réunions nocturnes ou encore les bruits de campagne… Retrouvez toute l’actualité sur ces législatives 2014 sur lexpress.mu.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires