Dissolution du Parlement: «Ils ont eu peur de nos questions», selon Pravind Jugnauth

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Commentant la dissolution du Parlement, le lundi 6 octobre, Pravind Jugnauth a indiqué qu’«ils ont décidé de ne pas nous affronter».

(Photo d’archives) Commentant la dissolution du Parlement, le lundi 6 octobre, Pravind Jugnauth a indiqué qu’«ils ont décidé de ne pas nous affronter».

Les réactions s’enchaînent après l’annonce de la dissolution du Parlement, ce lundi 6 octobre. Pour le nouveau leader de l’opposition, Pravind Jugnauth, «ils ont eu peur quand ils ont vu toutes les questions préparées par les parlementaires du MSM et du PMSD ainsi que la Private Notice Question que j’ai préparée. Ils ont décidé de ne pas nous affronter».
 
Pravind Jugnauth devait déplorer que le Writ of Elections n’ait pas été publié. «Ils auraient pu au moins annoncer la date des élections. D’autant plus que Paul Bérenger et Alan Ganoo disent que la campagne sera de courte durée et que les élections sont derrière la porte», soutient-il.
 
Allié du MSM au sein de l’Alliance Lepep, le leader du PMSD a, lui, fait part de ses «regrets» que la nouvelle opposition «ne pourra pas faire son travail. On avait beaucoup de questions à poser au Parlement. Mais il semble que le gouvernement pa ti anvi sa vinn de lavan», indique Xavier-Luc Duval. Toutefois, il se dit «heureux qu’on ait fait un pas de plus vers les élections générales. Car avec tous les problèmes et incertitudes qu’il y a eu cette année, le pays est resté immobile et l’économie ainsi que la population ont souffert».
 
Quant à Paul Bérenger, il a indiqué que «comme prévu le Parlement a été dissous. Maintenant les choses vont s’accélérer». Et d’ajouter qu’il rencontrera Navin Ramgoolam demain, mardi 7 octobre.
 
Pour Patrick Assirvaden, la dissolution du Parlement est une «suite logique des événements politiques de ces derniers temps». Le PTr, ajoute-t-il, est «prêt pour la joute électorale».
 
>Pravind Jugnauth, Xavier-Luc Duval, Patrick Assirvaden et Paul Bérenger commentant la dissolution du Parlement.
 
Publicité
Publicité

L’alliance PTr-MMM scellée, l’on s’active sur le terrain. Les partis d’opposition ne sont pas en reste. L’heure est à la mobilisation : meetings, réunions nocturnes ou encore les bruits de campagne… Retrouvez toute l’actualité sur ces législatives 2014 sur lexpress.mu.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires