Espagne - 7e journée: on n'arrête plus le Real, bourreau de Bilbao

Avec le soutien de

Le Real Madrid, lancé à pleine vitesse, a enfoncé l'Athletic Bilbao (5-0) dimanche en Championnat d'Espagne avec un triplé de Cristiano Ronaldo et un doublé de Karim Benzema, restant à portée du wagon de tête à l'issue de la 7e journée.
 
Ce nouveau coup du chapeau de Ronaldo (2, 55, 88) et le premier doublé de Karim Benzema cette saison (41, 70) ont permis à la "Maison blanche" d'écarter le club basque, méconnaissable en ce début de saison.
 
Au classement, le Real pointe au quatrième rang et se maintient à quatre longueurs du FC Barcelone, vainqueur du Rayo Vallecano samedi (2-0) et toujours leader en solitaire.
 
Après un début de saison poussif, ce Real-là semble avoir gagné en confiance et en contrôle: jamais Bilbao n'a paru en mesure de l'inquiéter, mis à part sur des frappes lointaines de Markel Susaeta (2) et d'Iker Muniain (23) ou sur une tête piquée d'Ibai (58).
 
Mais à chaque fois, le gardien Iker Casillas s'est montré souverain et il semble avoir dissipé les sifflets dont le stade Bernabeu l'avait gratifié ces derniers temps. Un beau symbole de l'embellie que connaît la "Maison blanche" depuis la mi-septembre.
 
Son attaque, en particulier, se porte comme un charme. Le club merengue a inscrit au total 27 buts en six matches toutes compétitions confondues, bien aidé par son double Ballon d'Or Cristiano Ronaldo.
 
Le Portugais a ainsi enchaîné un huitième match consécutif avec au moins un but inscrit, ouvrant le score d'une tête piquée sur un centre de Gareth Bale dès la 2e minute de jeu.
 
- Ronaldo buteur et passeur -
 
Remis du coup à une cheville subi contre Ludogorets (2-1) mercredi en Ligue des champions, "CR7" a ensuite récidivé sur une nouvelle passe de Bale. Le Gallois, très actif sur l'aile droite, a pris de vitesse son défenseur et décalé le Portugais dans la surface, buteur sur un plat du pied (55).
 
Enfin, Ronaldo, déjà auteur d'un triplé puis d'un quadruplé en septembre, a clos la marque avec un peu de chance en détournant un ballon dans la surface (88), soit son 13e but en Liga cette saison.
 
Egalement passeur, il a aussi offert un but à Karim Benzema en seconde période, perçant plein axe avant de servir le Français sur un plateau (70). Ce dernier, décidement en veine après son but décisif contre Ludogorets en C1, avait auparavant marqué le deuxième but merengue d'une imparable tête piquée sur corner (42).
 
Il n'aura finalement manqué à l'attaque du Real qu'un petit but pour Bale mais le coup de canon du Gallois (60) ou son tir à bout portant (80) ont été sortis par le gardien adverse.
 
En tout cas, ces cinq buts ont récompensé un match sérieux et sans frayeur du Real, dont le milieu de terrain commence à donner des gages de l'"équilibre" tant souhaité par l'entraîneur Carlo Ancelotti, avec notamment Luka Modric et James Rodriguez.
 
De son côté,, l'Athletic Bilbao a continué de renvoyer l'image d'une équipe malade. Où sont passés les "Lions de San Mames" qui avaient fini 4e de Liga en mai dernier?
 
Privés de leur attaquant Aritz Aduriz dimanche, les Basques ont été bien timides et leur situation en championnat (18e) comme en Ligue des champions (aucune victoire en deux matches) commence à inquiéter.
 
C'est tout l'inverse pour Séville, qui semble s'être bien remis de la gifle reçue il y a une semaine contre l'Atletico Madrid (4-0): les Andalous ont corrigé dimanche le Deportivo La Corogne (4-1), avec notamment un doublé du Camerounais Stéphane Mbia.
 
Au classement, Séville est troisième à trois longueurs du leader, le FC Barcelone, et à un point de Valence, son dauphin. Et la Liga semble plus ouverte que jamais à trois semaines du clasico entre Real et Barça.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires