Brésil: l'ex-footballeur vedette Romario élu sénateur de Rio

Avec le soutien de

L'ex-footballeur vedette brésilien Romario a été élu dimanche sénateur de Rio de Janeiro, sous l'étiquette du Parti socialiste brésilien.
 
Champion du monde en 1994 avec la Seleçao brésilienne, Romario a été facilement élu avec 63,39% des voix face à son rival du Parti démocratique Cesar Maia (20,5%), une figure de la politique carioca, selon des résultats officiels presque définitifs portant sur 90% des votes.
 
"O Baixinho" ("Le petit") s'était affilié au Parti socialiste brésilien en 2009, à une époque où il était assailli d'ennuis financiers et légaux.
 
Un an plus tard, il était élu député fédéral. Connu pour son caractère ombrageux, son peu de goût de l'effort et sa vie nocturne, Romario est parvenu à lisser son image à force de travail comme député.
 
Ex-attaquant vedette du PSV Eindhoven et du FC Barcelone, il s'était opposé avec virulence à l'organisation du Mondial-2014 au Brésil, traitant les dirigeants de la Fifa de tous les noms.
 
Romario dénonçait la corruption entourant selon lui les travaux, et les faramineuses dépenses publiques engagées pour la construction des stades à la place d'investissements dans les écoles, les hôpitaux et les transports publics.
 
Romario compte parmi ses ennemis intimes son ancien camarade de jeu Ronaldo, qui s'est engagé dans la campagne électorale au côté du candidat social-démocrate Aecio Neves qui affrontera la présidente de gauche Dilma Rousseff lors d'un second tour serré le 26 octobre.
Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x