En flagrant délit : un policier cultivait du gandia à Fuel

Avec le soutien de
Photo d’illustration. Un policier a été appréhendé dans un champ de cannes où était cultivé du gandia hier, jeudi 2 octobre.

Photo d’illustration. Un policier a été appréhendé dans un champ de cannes où  il cultivait du gandia, hier, jeudi 2 octobre.

Un membre de la Special Supporting Unit (SSU) a été appréhendé, hier après-midi, jeudi 2 octobre, par ses collègues de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la division Est. Il a été surpris dans un champ de cannes à Fuel où il cultivait du gandia.
 
Prakash Booneeadee, un maçon de 27 ans, qui était en compagnie du constable Vinay Kumar Domun, âgé de 35 ans, a également été écroué. Ils répondent tous deux d’une accusation provisoire de culture de gandia. Ils comparaîtront au tribunal de Flacq ce matin.
 
Lors d’un premier interrogatoire, le policier a déclaré s’être rendu à cet endroit pour une partie de pêche. Par contre, le maçon, lui, a admis qu’il s’y trouvait pour vérifier les plants de gandia.
 
C’est peu après 13 h 30 qu’une équipe de l’ADSU, menée par l’inspecteur Nawshad Maudhoo, a débarqué dans le champ de cannes  en question, à Fuel. Un membre du personnel d’administration d’Alteo les ayant informés de la présence de deux individus louches qui rôdaient dans les parages.
 
Sur place, les hommes de l’ADSU et des policiers de Camp-de-Masque venus en renfort, ont saisi 22 semis de gandia dans un récipient en plastique. Ainsi qu’une certaine quantité de fertilisants au même endroit, situé à plus de deux kilomètres de la route principale.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires