Portée manquante : une ado retrouvée après un avis sur Facebook

Avec le soutien de
L’adolescente de 16 ans a été retrouvée après des appels lancés sur Facebook.

L’adolescente de 16 ans a été retrouvée après des appels lancés sur Facebook.

Désemparée, sa famille a commencé à remuer ciel et terre mardi pour la retrouver. Des amis de la «disparue» ont même lancé un avis sur Facebook. Une démarche qui s’est avérée fructueuse puisque l’adolescente de 16 ans a été aperçue à Mahébourg le même jour. La collégienne affirme qu’elle avait «oublié» de prévenir ses parents qu’elle passerait la nuit chez sa copine. Elle dit aussi qu’elle y était pour des révisions. D’autres ont une autre version de cette «disparition»…
 
L’adolescente, qui fréquente un collège privé, était restée à la maison pour réviser en marge des examens de Form V, raconte sa mère. Or, en rentrant à la maison vers 17 h 15 après le travail, celle-ci a constaté l’absence de sa fille.
 
«Dabitud kan mo sorti travay, li ouver la port pou mwa. Mo finn trouv drol ki li pann vini.» Malgré son inquiétude, la mère a gardé son calme, pensant que sa fille s’était rendue chez un proche.
 
Une fois la nuit tombée, la mère a commencé à s’affoler. Elle a téléphoné à ses proches et aux amis de son enfant. Mais personne ne semblait savoir où elle était. Lorsque le père est rentré, une battue a été organisée et une déposition faite à la police.
 
Plusieurs amis de la «disparue» ont alors lancé des appels à l’adolescente sur Facebook, lui demandant de rentrer. Ils auraient alors reçu une information selon laquelle la jeune fille a été aperçue à Mahébourg. Le père de l’adolescente s’y est rendu et l’a retrouvée ce soir-là.
 
Pressée de questions, la jeune fille a expliqué qu’elle s’était rendue chez sa copine pour réviser. Et d’ajouter qu’elle n’a pas pu prévenir ses parents, n’ayant pas de téléphone portable.
 
Autre son de cloche sur Facebook, en revanche. Certains affirment l’avoir vue à la gare de Curepipe avec un homme. D’autres disent qu’elle buvait à Mahébourg. De plus, nombreux sont ceux qui pensent que l’adolescente a fugué pour passer du bon temps avec son amoureux.
 

«Je n’ai pas fugué»

 
Ce que réfute la jeune fille. Elle maintient qu’elle était chez son amie. Pensant pouvoir rentrer tôt, elle n’aurait pas jugé nécessaire d’informer ses parents de son absence. «Je n’ai pas vu qu’il était tard. On m’a alors dit de rester car il faisait déjà nuit.» Elle affirme qu’elle ne comprend pas comment elle a pu oublier de les prévenir. Elle évoque aussi le stress qu’elle subit à l’approche des examens.
 
La déposition pour la disparition de la collégienne a été enlevée. L’adolescente sera suivie par la Child Development Unit.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires