Politique: une bataille des foules s’annonce pour le 12 octobre

Avec le soutien de
Les deux blocs politiques, lors de leur conférence de presse, samedi 27 septembre. L'un au Hennessy Park à Ebène, l'autre au Labourdonnais Waterfront.

Les deux blocs politiques, lors de leur conférence de presse, samedi 27 septembre. L'un au Hennessy Park à Ebène, l'autre au Labourdonnais Waterfront. 

«Nous ne ferons pas figure dans l’opposition mais serons bel et bien le prochain gouvernement.»Xavier Luc Duval a donné le ton, hier, lors de la conférence de presse pour présenter officiellement l’alliance Lepep, constituée du MSM, du PMSD et du ML d’Ivan Collendavelloo. Quelques heures plus tôt, c’est l’alliance PTr-MMM qui avait lancé les hostilités lors d’un point de presse au Hennessy Park. Déjà, la guerre est ainsi ouverte par conférences de presse interposées. Et, le 12 octobre, c’est sur le terrain que les deux alliances s’affronteront. Une manœuvre délibérée, a laissé entendre sir Anerood Jugnauth hier. Ce dernier a indiqué que ce meeting sera ainsi déterminant pour mesurer leur force et, selon lui, démontrer le pouvoir de l’alliance Lepep.

Cette dernière prévoit ainsi son premier grand meeting, le dimanche 12 octobre, à Vacoas. Tandis que l’alliance PTr-MMM a prévu sa grande sortie publique, très probablement, à Quatre-Bornes. Ces premiers meetings, qui se dérouleront donc en quasi simultané, devraient donner une indication du rapport de forces relativement aux foules que les deux alliances parviendront à attirer.

Mais, déjà, hier, les conférences de presse des deux partis ont pris l’allure de meeting. Sir Anerood n’a pas hésité à comparer son primeministership à celui de Navin Ramgoolam. Les termes imagés reviennent dans son discours pour dénigrer le chef du gouvernement et mettre en doute les nombreuses promesses que celui-ci a faites durant ces neuf dernières années.

En face, Navin Ramgoolam et Paul Bérenger accusent le trio MSM, PMSD, ML d’avoir vandalisé leurs banderoles à travers le pays. Tandis que ces trois partis accusent le tandem Ramgoolam-Bérenger de penser à sa carrière politique plutôt qu’à l’intérêt collectif, les deux leaders rétorquent que les Mauricie

Publicité
Publicité

L’alliance PTr-MMM scellée, l’on s’active sur le terrain. Les partis d’opposition ne sont pas en reste. L’heure est à la mobilisation : meetings, réunions nocturnes ou encore les bruits de campagne… Retrouvez toute l’actualité sur ces législatives 2014 sur lexpress.mu.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires