A Plaine-Magnien: Bunwaree évoque sa crainte d’une razzia mauve

Avec le soutien de
Vasant Bunwaree, lors d’une réunion au centre social de Plaine-Magnien hier.

Vasant Bunwaree, lors d’une réunion au centre social de Plaine-Magnien, hier. 

«Li pa corek. La loi bizin prevoir si enn de sa bann leader la ‘terni’.»  Au centre social de Plaine-Magnien hier, Vasant Bunwaree évoque ainsi la possibilité d’un décès d’un des leaders de l’alliance et des conséquences que cela entraînerait. Il a expliqué que, selon l’accord intervenu entre le PTr et le MMM, le poste de président sera occupé par Navin Ramgoolam, celui de Premier ministre par Paul Bérenger, et celui de vice-président par Jayen Cuttaree. Que se passerait-il si un des  leaders venait à mourir? s’interroge Vasant Bunwaree. 
 
Et d’expliciter les conséquences qui en découleraient : le Premier ministre serait MMM, et le vice-président, MMM. «Ce n’est pas correct.»
 
> Vasant Bunwaree évoquant la possibilité que les postes clés reviennent totalement à des candidats mauves.
 
Aux côtés de Vasant Bunwaree, se trouvait également Yatin Varma. Tous deux ont notamment précisé que l’alliance rouge-mauve a été concrétisée dans l’intérêt du pays et qu'ils resteront fidèles au PTr. Candidats ou pas, ils déclarent qu’ils  ne quitteront pas leur parti et qu’ils travailleront dans l’intérêt de celui-ci.
 
Yatin Varma a précisé que les candidats de la circonscription devront définitivement passer par l’exécutif du parti et le Constituency Labour Party avant d’obtenir un ticket pour les élections générales. «Pa posib akoz ou fami ar intel ki ou pou gayn ticket isi. Ek san ki nou Premie minis deside ou pe fini kumans fer kampayn ek dir ki ou pou candida. Sa dimun la li pe vinn diviz nou fami ek nou pa oule», a-t-il déclaré en faisant allusion à Ritesh Ramful, qui est actuellement sur le terrain.
 
Yatin Varma a ajouté que comme il était précédemment Attorney General et de ce fait, il a dû adopter un profil bas et n’a pu faire de la politique active. Dans la foulée, il a commenté la collision de sa voiture avec celle que conduisait l’étudiant Florent Jeannot, accident qui a entraîné une série d’événements qui ont conduit à sa démission comme Attorney General.
 
Yatin Varma qui avait été accusé d’agression sur le jeune homme a, hier, déclaré que ce sont ses opposants qui avaient tout orchestré afin qu’il soit blâmé. Mais finalement, la vérité a triomphé, a-t-il dit, en faisant référence au verdict d’acquittement  rendu en sa faveur dans cette affaire.
Publicité
Publicité

L’alliance PTr-MMM scellée, l’on s’active sur le terrain. Les partis d’opposition ne sont pas en reste. L’heure est à la mobilisation : meetings, réunions nocturnes ou encore les bruits de campagne… Retrouvez toute l’actualité sur ces législatives 2014 sur lexpress.mu.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires